Montréal: Robert Lamontagne sera le directeur général

Le choix de Jean Yves Hinse ne faisait pas l’unanimité au sein du comité exécutifde la ville de Montréal.
Photo: -Le Devoir Le choix de Jean Yves Hinse ne faisait pas l’unanimité au sein du comité exécutifde la ville de Montréal.
Le maire Michael Applebaum en a fait l’annonce mercredi après-midi à l’hôtel de ville, au terme d’une réunion à huis clos du comité exécutif. Il a aussi fait savoir qu’un comité de sélection serait mis en place pour choisir un directeur général par intérim qui sera en poste jusqu’aux élections. Ce comité sera composé du maire et d’élus membres du comité exécutif.
 
Le directeur du capital humain et des communications de la Ville, Jean Yves Hinse, qui avait été pressenti pour succéder au directeur général démissionnaire, Guy Hébert, a finalement décliné l’offre qui lui avait été faite.
 
Le choix de Jean Yves Hinse ne faisait pas l’unanimité au sein du comité exécutif composé d’indépendants et d’élus des trois formations politiques à l’Hôtel de Ville. Les partis d’opposition avaient exprimé de sérieuses réserves à l’égard de sa candidature compte tenu de sa proximité avec Guy Hébert, qui a été poussé vers la porte de sortie par le maire Applebaum lundi.
 
Rappelons que lundi, le cabinet du ministre de la sécurité publique, Stéphane Bergeron, avait contredit publiquement M. Hébert qui niait avoir demandé à Québec de remplacer Marc Parent à la tête du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).
 

À voir en vidéo