Faubourg Contrecœur – La date du procès sera fixée le 29 avril

Bernard Trépanier, ancien collecteur de fonds pour le parti du maire Tremblay.
Photo: Le Devoir Bernard Trépanier, ancien collecteur de fonds pour le parti du maire Tremblay.
Les coaccusés dans le scandale du Faubourg Contrecœur seront de retour en Cour supérieure le 29 avril : ce n’est qu’à ce moment que la date de début de leur procès sera connue. D’ici là, des discussions se poursuivront pour déterminer si le procès doit se tenir devant juge seul ou devant juge et jury.
 
Frank Zampino, ancien président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Bernard Trépanier, ancien collecteur de fonds pour le parti du maire Tremblay — dont le nom et le surnom de « Monsieur 3 % » revient sans cesse dans les témoignages entendus à la Commission Charbonneau —, et l’entrepreneur Paolo Catania étaient tous présents pour cette comparution rapide mercredi matin.
 
Amis depuis au moins 25 ans — selon ce que Bernard Trépanier déjà indiqué dans un autre procès indirectement relié au Faubourg Contrecœur —, Frank Zampino et M. Trépanier ont à peine échangé un regard ce matin à leur arrivée à la Cour. M. Trépanier est allé s’asseoir à côté de son ancien patron et a tenté de le saluer plus chaleureusement, mais le regard de Frank Zampino est resté fixé droit devant. Côte à côte pendant près d’une quinzaine de minutes, ils n’ont pas échangé un mot.
 
Au total, neuf personnes ont été arrêtées dans ce dossier. L’une d’entre elles, Martial Filion, ancien président de la Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM, qui a géré la vente des terrains du Faubourg) est décédé le 5 février. Les accusations auxquelles font face ces individus comprennent de la fraude, de l’abus de confiance et du complot.
 
Plus de détails à venir.

À voir en vidéo