La police a arrêté Paolo Catania et François Thériault

Un mandat d’arrestation a également été lancé contre Antonio Catania.

Les accusés font face à différents chefs d’accusations criminelles, dont ceux de complot, fraude, fraudes envers le gouvernement, abus de confiance par un fonctionnaire public, utilisation d’un document contrefait et de commissions secrètes, a indiqué l’UPAC par voie de communiqué.

Après avoir rencontré les enquêteurs du Service des enquêtes sur la corruption, les accusés seront remis en liberté sous promesse de comparaître le 1er mai, précise-t-on.

Paolo Catania est le cousin de Paolo Catania, de la firme Construction Frank Catania, qui a comparu mercredi matin au palais de justice de Montréal en lien avec le scandale du Faubourg Contrecoeur.

Quant à François Thériault, il avait témoigné à la commission Charbonneau en novembre dernier. L’ancien fonctionnaire avait alors affirmé que les avantages dont il avait bénéficié de la part d’entrepreneurs en construction se limitaient à des billets de hockey et à des bouteilles de vin. Or, il aurait aussi obtenu un rabais de 30 000 $ sur le prix d’une maison neuve construite sur des terrains acquis par un entrepreneur de Laval à la firme Catcan, avait révélé Radio-Canada peu après.

Précisons qu’à la même époque, Catcan avait décroché un contrat de 5 millions $ pour la construction d’un égout sur le chemin Queen-Mary à Montréal. M. Thériault était le surveillant de ce chantier.

François Thériault avait été arrêté le 20 décembre dernier par la SQ et accusé d’avoir fait une fausse déclaration. Puis, en février, il a été congédié par la Ville de Montréal.

Détails à venir

À voir en vidéo