Lisée a confiance en Applebaum

Le ministre responsable de Montréal, Jean-François Lisée, a réitéré jeudi soir sa « pleine confiance » pour le maire de Montréal, Michael Applebaum. Ce dernier a été rencontré par les enquêteurs de la commission Charbonneau la semaine dernière, et Le Devoir a révélé en début de semaine qu’il avait participé en 2003 à une activité de financement dans un restaurant associé à la mafia. « Ça ne doit pas affecter la relation entre Québec et Montréal, estime M. Lisée. Je pense que la situation à Montréal, avec un maire qui dirige un gouvernement de coalition, donne la stabilité et la crédibilité dont on a besoin pour se rendre à la prochaine élection. Il ne faut pas surréagir au fait qu’il soit vu par la commission. Tant qu’il ne fait pas l’objet d’une enquête ou n’est pas sous accusation - et ça n’arrivera probablement pas -, c’est le maire choisi par le conseil municipal pour nous amener vers l’élection. »

1 commentaire
  • Franklin Bernard - Inscrit 19 janvier 2013 11 h 45

    Lisée vient-il de se mettre les pieds dans les plats?

    Personnellement, si j'étais ministre, j'aurais gardé mes distances avec un maire par intérim sur qui des soupçons pèsent, fussent-il légers. Je ne viendrais pas respirer à grosses bouffées l'air vicié de l'Hôtel de Ville de Montréal. À tout le moins, j'y porterais un masque à gaz. Mais Lisée semble aimer cultiver le risque. Et si une enquête révélait éventuellement des faits troublants sur Applebaum, que dirait-il, Lisée?