Nouvelle démission de taille chez Union Montréal: Marvin Rotrand quitte

Marvin Rotrand juge que M. Applebaum est le mieux placé pour apporter des changements au conseil de ville de Montréal. (Photo d'archives)<br />
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Marvin Rotrand juge que M. Applebaum est le mieux placé pour apporter des changements au conseil de ville de Montréal. (Photo d'archives)

Le bateau prend l'eau à Union Montréal. Le parti de l'ex-maire Gérald Tremblay vient de perdre son leader, Marvin Rotrand, qui a annoncé son départ jeudi matin.

En quittant à son tour le parti, il a annoncé qu'il se joignait à Michael Applebaum, ex-président du comité exécutif de la Ville, qui a démissionné avec fracas plus tôt cette semaine.

M. Rotrand juge que M. Applebaum est le mieux placé pour apporter des changements au conseil de ville de Montréal. Il en fait d'ailleurs son candidat et lui donne son appui pour le poste de maire intérimaire. Il estime qu'il s'agit d'une personne qui permettra une administration plus collégiale, moins conflictuelle et dans l'intérêt du public.

La semaine a été difficile pour Union Montréal. Cinq autres membres, Susan Clarke, Lionel Perez, Frank Venneri, Alain Tassé et Frantz Benjamin, siégeront désormais en tant que conseillers indépendants. Deux autres membres, Ginette Marotte et Christian G. Dubois, ont aussi annoncé leurs départs jeudi.

Avec cette vague de démissions, Union Montréal a perdu sa majorité à l'hôtel de ville.

L'identité du maire par intérim doit être dévoilée vendredi. Il revient aux membres du conseil de Montréal de décider d'un successeur à Gérald Tremblay.

En vertu de la Loi des cités et villes, une élection complémentaire n'est pas nécessaire parce que le maire Tremblay a annoncé son départ moins d'un an avant la tenue des prochaines élections générales.

5 commentaires
  • Robert Devault - Inscrit 15 novembre 2012 17 h 05

    Pas possible !

    Depuis les derniers vingt ans,M.Rotrand a fait partie de tout les partis politique de Montréal.
    Ma grand-mère disait qu'un tel individu était un ''rvire capot''
    J'dis ça d'même !

  • - Inscrit 15 novembre 2012 18 h 36

    Que penser ?

    Que penser de tous ces bons apôtres qui, ayant défendu l'indéfendable, maintenant que le rafiot prend l'eau, se sauvent comme des rats ?

  • Serge Marchand - Inscrit 15 novembre 2012 19 h 18

    Bizarre

    Bizarre,,,

    Tôt ce matin, j'entendais à la radio qu'Union Montréal était je crois maintenant plus solidaire.

    Oups, cherche-on à cacher la vérité ???

  • Paulette Caillé - Inscrit 15 novembre 2012 22 h 35

    "Quitte" ??

    Je suis déçue de voir tant d'anglicismes émailler les articles du Devoir. Par exemple, dans le titre ci-dessus on nous sert un grand classique du genre avec "quitte" employé intransitivement. En français, "quitter" est un verbe transitif. Il fallait donc écrire "quitte le parti". Sur ce je vous quitte!

  • André Vallée - Inscrit 15 novembre 2012 22 h 45

    Les sourds, aveugles et muets....

    Après des années, ils se regroupent pour nous faire croire qu'ils ont récupéré leur acuité, comme par miracle.