Épidémie de bris

Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir

Une épidémie de bris de conduites d’aqueduc s’est déclarée dans la nuit de lundi à hier à Montréal, s’ajoutant aux nombreux chantiers déjà existants, comme celui à l’angle du boulevard Saint-Laurent et de la rue Legendre.

En quelques heures, neuf conduites ont subitement cédé aux quatre coins de la ville. La hausse de la pression d’eau dans les conduites, nécessaire pour pallier l’arrêt temporaire des activités à l’usine de production d’eau Atwater, serait à l’origine de la vague de bris, a-t-on expliqué à la Ville hier.

1 commentaire
  • Franklin Bernard - Inscrit 5 juillet 2012 08 h 48

    Et allez hop, encore quelque chose qui se brise à Montréal!

    Ah, on sait y faire, chez nous! Mais qui sont les incapables qui ont construits ces aqueducs pourris? Qui sont ceux qui s'en sont mis plein les poches à même les budgets, comme d'habitude? Et qui sont les génies qui n'ont pas pensé qu'en augmentant la pression,
    on risquait de faire péter les conduites?

    Sommes-nous vraiment si nuls que ça dans la ville gérée par le maire Tremblay?