Diverses mesures annoncées pour alléger la circulation routière à Montréal

Le maire Tremblay estime que le report de travaux améliorera la «perception de sécurité» sur l'île de Montréal et contribuera à la fluidité des déplacements.
Photo: Annik MH de Carufel - Le Devoir Le maire Tremblay estime que le report de travaux améliorera la «perception de sécurité» sur l'île de Montréal et contribuera à la fluidité des déplacements.

Montréal — Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, promet d'apaiser les frustrations des automobilistes, mais il le fera aux frais des cyclistes et du réseau d'aqueduc montréalais.

M. Tremblay a annoncé aujourd'hui une série de mesures visant à maintenir la circulation dans la métropole et l'accessibilité à l'île. Pour réduire les bouchons de circulation et faciliter les déplacements des autobus, de nombreux travaux seront reportés.

Les aménagements des pistes cyclables du boulevard de Maisonneuve et de la rue Rachel sont ainsi repoussés à 2012, comme la réorganisation des intersections des pistes et voies cyclables de la zone St-Pierre, dans le sud-ouest de l'île. La réfection de divers systèmes d'aqueduc est également remise à plus tard, parfois jusqu'à l'année prochaine.

Le maire Tremblay estime que le report de travaux améliorera la «perception de sécurité» sur l'île de Montréal et contribuera à la fluidité des déplacements.

À la Société de transport de Montréal (STM), le président Michel Labrecque s'est félicité de la coordination des travaux routiers avec les circuits d'autobus importants. Il a expliqué que certains travaux ayant lieu sur des lignes «fortes», parce que très fréquentées, avaient été accélérés.

Il a également rappelé l'ajout de 84 départs sur six circuits d'autobus, de deux rames supplémentaires sur la ligne de métro orange, l'aménagement de deux stationnements incitatifs près du métro Côte-Vertu et l'ajout de mesures préférentielles, notamment les feux chandelles, qui donnent priorité aux autobus, et les voies réservées.

Réouverture du pont Mercier pour la rentrée scolaire

Dans la même veine, le ministre des Transports, Sam Hamad, a pour sa part annoncé la réouverture du pont Honoré-Mercier, mais pas totalement, reliant Montréal à la Rive-Sud.

Plus précisément, à compter du 6 septembre, à l'heure de pointe du matin, il y aura deux voies en direction de Montréal et une voie en sens inverse. À l'heure de pointe du soir, il y aura deux voies en direction de la Rive-Sud et une voie en sens inverse.

Une voie additionnelle est donc ajoutée à compter de la rentrée. De plus, la circulation sera rouverte aux camions.

De même, pour faciliter la circulation entre Montréal et la Rive-Sud dans cette section ouest de l'île, l'estacade du pont Champlain, le pont voisin, sera ouverte en renfort, mais seulement pour les véhicules d'urgence et les autobus vides des Conseils intermunicipaux de transport qui doivent retourner à Montréal pour faire un second transport, après un premier transport vers la Rive-Sud.

Les autobus du Réseau de transport de Longueuil ne pourront pas jouir de cette voie, seulement ceux du Sud-Ouest de la Montérégie.

Le pont Honoré-Mercier ne devrait rouvrir toutes ses voies qu'en décembre, si tout va bien, puisque des travaux de réfection doivent encore être réalisés.

Des voies du pont Mercier avaient dû être fermées d'urgence à la mi-juin après qu'on ait constaté des problèmes aux goussets, qui font le lien entre d'autres pièces du pont.

Le ministère a finalement choisi non pas de remplacer les goussets qui posaient problème, mais de les doubler, pour plus de protection. Ces travaux «se passent bien», au dire du ministre Hamad.