Budget de la Ville de Montréal - Les cadres obtiennent de généreuses primes

Alors que les contribuables montréalais devront assumer des hausses de taxes de 4,3 % l'an prochain, la Ville versera des primes à ses cadres qui verront leur rémunération augmenter d'environ 6,5 %.

Le budget de la Ville de Montréal pour 2011, que s'apprêtait à adopter hier le conseil municipal, prévoit une hausse des dépenses de 5 %. Si l'administration Tremblay promet d'effectuer des compressions de l'ordre de 250 millions de dollars au cours des deux prochaines années, la masse salariale continue de grimper, tout comme le nombre d'employés.

En 2011, la plupart des employés toucheront des augmentations de salaire de 2 %, mais les cadres, eux, auront droit à une prime au rendement selon un système mis en place en 2003. Les cadres dont la performance est jugée «exceptionnelle» verront leur rémunération augmenter jusqu'à 10 %.

Pour le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, il est inconcevable que la Ville impose des hausses de taxes aux Montréalais tout en accordant de telles primes à ses employés.

Les augmentations salariales accordées aux cadres représentent un montant de 18 millions pour 2011, mais en raison du gel décrété par l'administration aux budgets d'exploitation, les différents services de la Ville ainsi que les arrondissements devront absorber la totalité de ces hausses, a expliqué hier le directeur du Capital humain, Jean Yves Hinse.

C'est notamment l'incapacité de l'administration Tremblay à contrôler la masse salariale et l'augmentation des dépenses qui incite les partis d'opposition à rejeter le budget. Plus tôt cette année, le maire Tremblay avait pourtant pris l'«engagement solennel» d'assainir les finances publiques, a rappelé hier la chef de l'opposition, Louise Harel. «On a le sentiment d'avoir été trompés par les faux engagements du maire», a indiqué le conseiller Pierre Lampron, qui a participé aux fastidieux travaux de la commission des finances au cours de l'été. Cette commission avait notamment recommandé à l'administration de limiter à environ 2,5 % les augmentations de taxes imposées aux Montréalais.

Les syndicats, eux, estiment que l'administration a tort d'attribuer une grande part des hausses des dépenses aux caisses de retraite des employés. «Les économies d'échelle prévues par les fusions ne sont pas au rendez-vous. La coordination et la gestion des villes défusionnées et des arrondissements coûtent excessivement cher aux Montréalais», a souligné hier le président de l'Association des pompiers, Perry Bisson.

La séance du conseil municipal au cours de laquelle les élus devaient adopter le budget a débuté à 14h hier et s'est poursuivie en soirée. L'adoption du budget fait peu de doute puisque les élus du parti de Gérald Tremblay détiennent la majorité au conseil municipal.
7 commentaires
  • Pierre-S Lefebvre - Inscrit 16 décembre 2010 08 h 29

    Les cadres de Gérald Tremblay

    Il serait intéressant de faire une analyse sur le nombre de cadres gagnant plus de $100,000 depuis l'arrivée de Gérald Tremblay. Il y a une nouvelle caste d'abuseurs des contribuables à Montréal. La transparence de cette administration prend le chemin de l'omerta Libérale. Le cynisme politique se nourri de leaders sans foi, ni loi et code d'éthique.

  • Bernard Gervais - Inscrit 16 décembre 2010 10 h 40

    Quand on vit dans une bulle

    Bien des gens, qui travaillent pour la Ville de Montréal, se comportent encore comme si leur municipalité était très riche et semblent oublier que, chaque année, bon nombre de ses citoyens - surtout de la classe moyenne - fuient vers la banlieue où les prix des maisons et les taxes foncières sont moins élevés !

  • Marco - Inscrit 16 décembre 2010 10 h 56

    Où sont passés nos valeureux critiques en la matière?!...

    À voir le peu de ractions des lecteurs à la sortie de cette nouvelle, on peut constater que certains seraient beaucoup plus enclins à détracter l'administration Charest et Harper que de s'en prendre à la poutre béante et malodorante qui continue de pourrir dans l'oeil et sur le territoire de la métropole! Et pourtant l'occasion est belle!...

    Comme quoi, lorsqu'il y aurait urgence d'agir à une échelle de participation citoyenne qui nous est plus accessible, bien des gens ne démontrent pas autant d'audace!!...

    Alors, on continue de faire nos grimaces sur des bouts de papier!! Ou signer des pétitions en ligne pour demander la tête du guvernement!!

    Pendant ce temps, nos élus de pacotille tirent les marons du feu et nous rient en pleine face!!

    Ce qui est vrai à montréal est vrai également ailleurs en province quand des potentats de tout accabit peuvent se retrouver à la direction de n’importe laquelle municipalité!!

    La vermine étant ce qu’elle est, est-ce qu’un rat d’égout est moins porteur de germes de maladie qu’un rat de surface (et moins contraignant pour la santé de la population), les deux espèces ayant tendance à frayer les uns avec les autres et à vouloir se multiplier à la toute fin?!... Dites-moi?!…

    Mais comme on dit si bien:Qui ne dit mot consent! N'est-il pas vrai?!...

  • Roger Sylvain - Inscrit 16 décembre 2010 17 h 07

    Montréal et ses visions grandioses

    Montréal veut des tramways,des collecteurs de déchets sous terrain,des abribus à 16000 dollars,une surabondance de cadres,des autobus articulés vide la majeure partie du temps,un prolongement du métro vers l'Est,un echangeur Turcot à 6 milliards et quel est leur façon de financer ces projets? À partir des poches des citoyens bien sûr!
    Le tout administré par des incompétants,pas grave les citoyens vont payer si il y a dépassement de coût.
    L'administration Tremblay mérite la porte mais Harel avec son dedain des communautés ethniques, des anglophones et l'argent ne mérite pas le poste de maire non plus.
    À quand un parti qui aura le souçi de tous les Montréalais et de leur capacité de payer?
    J'aime Montréal,mais pas à n'importe quel prix.
    Roger Sylvain

  • Jadizomz MSB - Inscrit 16 décembre 2010 21 h 25

    À propos des taxes et plus ................

    Vous nous arachez les quelques dollars qui nous reste pour payer notre loyer et notre épicerie pour enrichire vos cadres ,c'est quoi
    votre problème M. Tremblay, j'ai honte de vivre à Montréal avec
    des rues crottées,pensez-y un peu........................