STM: hausse des prix pour un budget sans déficit

La STM entend augmenter son offre de service, tout en imposant une hausse des prix.
Photo: - Le Devoir La STM entend augmenter son offre de service, tout en imposant une hausse des prix.
En revanche, la STM entend augmenter son offre de service en ajoutant 300 départs par jour sur son réseau d’autobus, soit l’équivalent de 186 000 heures de service supplémentaires.

Pour la première fois en dix ans, la STM présente un budget sans déficit grâce aux revenus provenant de la nouvelle taxe de 1,5 cent, en vigueur depuis le 1er mai dernier, et à une contribution accrue de l’agglomération de Montréal totalisant 387,9 millions $. Le budget de la STM totalisera 1,2 milliard $ en 2011.

Si le coût de la CAM passe de 70 à 72,75 $, ce qui représente une hausse de 3,9 % par rapport à l’an dernier, le passage unitaire, gelé à 2,75 $ depuis 2007, grimpera à 3 $. LA STM a toutefois instauré un nouveau titre qui permettra deux passages au coût unitaire de 2,75 $. Quant à la carte mensuelle à tarif réduit, son coût augmentera de 2,25 $ pour atteindre 41 $.

La société de transport propose par ailleurs un titre à 4 $ baptisé «soirée illimitée» qui donnera accès à un nombre illimité de déplacements au cours d’une même soirée et ce, tous les jours de semaine à compter de 18h.

Rappelons que les usagers accédant à la station de Longueuil devront débourser 82 $ (tarif TRAM 1) dès le 1er janvier prochain en raison d’une entente sur l’harmonisation de tarifs.

Outre l’ajout de service de 300 départs par jour sur son réseau d’autobus, la STM prévoit l’implantation de nouvelles lignes express ainsi que l’ajout de dessertes de quartier et de navettes pour les aînés. Elle prévoit aussi faire l’acquisition de 310 nouveaux autobus, dont 62 autobus articulés.

La STM s’attend à ce que l’ajout de service lui permette dépasser son objectif de hausse d’achalandage, qui avait été fixé à 8 % pour cinq ans.

À voir en vidéo