En bref - Golf Île des Soeurs: Verdun perd patience

La mairie de l'arrondissement de Verdun a perdu patience à l'égard du gestionnaire du golf Île des Sœurs et lui a fait parvenir une mise en demeure, a indiqué hier le maire Claude Trudel.

L'arrondissement reproche à Pierre Émond de ne pas avoir respecté les ententes signées entre les deux parties.

M. Émond, qui détient un bail emphytéotique pour le site appartenant à la Ville, a aménagé un parcours de golf dit «écologique». Or, selon la Ville, les aménagements des trous 7 et 8 du parcours empiéteraient sur le corridor vert aménagé pour assurer le passage des oiseaux entre le fleuve Saint-Laurent et le boisé Saint-Paul. M. Émond aurait également construit un talus et un mur de soutènement sans autorisation et utiliserait l'eau de l'aqueduc, et non celle du fleuve, pour arroser son terrain. L'arrondissement accorde au promoteur 90 jours pour corriger la situation, faute de quoi celui-ci pourrait se voir retirer l'exploitation du terrain de golf.