La STM investit 182 millions dans son réseau d'autobus

La Société de transport de Montréal (STM) investira 182 millions $ pour moderniser les systèmes de communication de son réseau d'autobus. Au cours des prochaines années, elle compte doter ses véhicules de GPS afin de fournir à la clientèle des informations en temps réel sur le passage des autobus.

Avec cet investissement, la STM entend remplacer le système de radiocommunication de son réseau d'autobus qui permet aux chauffeurs d'être informés des aléas de la route. «Le système actuel a entre 15 à 17 ans. Il est complètement obsolète et on n'est même plus capables de trouver des pièces de rechange», a indiqué Pierre Dauphinais, directeur exécutif des projets majeurs à la STM.

Tous les véhicules seront munis d'un GPS, de manière à offrir à la clientèle une information beaucoup plus fiable sur le passage des autobus, soit par l'entremise d'afficheurs installés dans les gares ou terminus, soit via les téléphones intelligents et les ordinateurs. Les autobus seront aussi dotés d'afficheurs pour informer les passagers des prochains arrêts.

D'ici cinq ans

La STM entend implanter ces nouveaux systèmes d'ici cinq ans. Québec assumera 84,5 % de la facture par l'entremise du programme SOFIL.

La Société de transport de Laval offre déjà l'information en temps réel aux voyageurs. Les réseaux de transport européens détiennent cependant une importante avance sur les sociétés nord-américaines en cette matière, a expliqué M. Dauphinais.

Le règlement d'emprunt de 182 millions devait obtenir l'assentiment du conseil municipal hier soir et il sera soumis, jeudi, à l'approbation du conseil d'agglomération.