En bref - Le mont Royal aux cyclistes et aux piétons

La Ville veut redonner la montagne aux cyclistes et aux piétons. Sans condamner la zone aux automobilistes, des travaux seront entrepris dans l'espoir de rediriger une partie des 10 000 voitures par jour qui traversent le mont Royal par le chemin Remembrance et la voie Camilien-Houde.

Dans les prochaines semaines, la rue Remembrance sera fermée aux voitures en direction est. La portion de cette rue qui est actuellement un sens unique vers l'ouest deviendra à double sens. De nouveaux trottoirs devraient également voir le jour, pour assurer la sécurité des piétons. La voie Camilien-Houde devrait également subir des améliorations. Le maire de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, de Projet Montréal, aimerait que la Ville ferme carrément cette portion de la montagne aux voitures, ce que la conseillère responsable du transport au comité exécutif de la Ville de Montréal, Manon Barbe, qualifie d'irréaliste, rapporte The Gazette.
2 commentaires
  • Pierre-Alain Cotnoir - Abonné 17 mai 2010 07 h 38

    L'irréaliste...

    C'est vous Mme Barbe qui êtes complètement déconnectée de la réalité urbaine. Le Mont-Royal n'est pas un axe de transit pour automobilistes, mais un PARC. Plusieurs autres grandes villes ont adopté des mesures encore plus draconiennes, la présente administration montréalaise faisant par comparaison figure de dinosaure.

  • Bernard Terreault - Abonné 19 mai 2010 11 h 07

    Idem pour l'Île Notre-Dame

    Quand j'étais enfant, le chemin du Mont-Royal était réservé au tramway qui amenaient au Chalet et au Lac des Castors ─ merveilleux ! Personne ne me fera croire que les chemins Camllien-Houde et Remembrance sont des artères vitales à la circulation est-ouest à Montréal, ce sont loin d'être des raccourcis ! Et l'Île Notre-Dame, qu'elle soit réservée aux cyclistes de tout acabit, avec une piste lente et une piste rapide. La passage des voitures et camions ne peut qu'abîmer la surface qui doit être parfaite pour le Grand Prix. Qu'on fasse un petit chemin séparé pour le passage des camions des rares travailleurs qui doivent entretenir le parc.