L'ex-maire d'Outremont arrêté par la SQ

Grâce à l’ex-directeur général de l’arrondissement d’Outremont, Yves Maillot, et l’ex-directeur adjoint, Jean-Claude Patenaude, Stéphane Harbour (notre photo) aurait fraudé la ville d’une somme de 72 000 $, entre 2005 et 2008.
Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir Grâce à l’ex-directeur général de l’arrondissement d’Outremont, Yves Maillot, et l’ex-directeur adjoint, Jean-Claude Patenaude, Stéphane Harbour (notre photo) aurait fraudé la ville d’une somme de 72 000 $, entre 2005 et 2008.

L'ex-maire de l'arrondissement d'Outremont, Stéphane Harbour, et deux de ses anciens collaborateurs, Yves Maillot et Jean-Claude Patenaude, ont été accusés hier de fraude, complot, abus de confiance, fabrication et usage de faux documents.

La Sûreté du Québec (SQ) a confirmé l'arrestation des trois hommes, dans le cadre de l'opération «Marteau». Pourtant, l'escouade a été formée l'automne dernier seulement, tandis que l'enquête sur les irrégularités à la mairie d'Outremont a été lancée en octobre 2007 par la section des enquêtes sur les crimes économiques de la SQ...

De concert avec l'ex-directeur général de l'arrondissement, Yves Maillot, et l'ex-directeur adjoint, Jean-Claude Patenaude, Stéphane Harbour aurait fraudé la ville d'une somme de 72 000 $, entre 2005 et 2008.

Entre autres choses, M. Patenaude aurait réclamé le remboursement de dépenses de 18 176 $, alors que la limite permise était de 7500 $, tandis que M. Maillot aurait obtenu 14 667 $, alors qu'il avait droit à 4000 $ tout au plus. M. Harbour aurait réclamé pour sa part le paiement d'un cours d'anglais, une dépense non autorisée de 1597 $.

Selon le mandat de perquisition, MM. Patenaude et Maillot auraient épongé des factures de repas d'élus municipaux dont ils auraient exigé par la suite le remboursement. Les deux hommes auraient allégué que l'ex-maire Harbour leur a demandé «de détruire les archives sur leurs comptes de dépenses ou encore de les falsifier afin de le protéger».

Le contrat de travail de M. Patenaude aurait été falsifié. Grâce à une modification de sa date d'embauche, il a pu toucher des avantages auxquels il n'avait pas droit.

Le laxisme dans la gestion des finances publiques à Outremont a été confirmé par deux rapports de KPMG et Fasken Martineau, rendus publics le 9 octobre 2007. Stéphane Harbour a démissionné le jour même de la publication de ces rapports. C'est également à cette date que Noushig Eloyan, ex-chef de Vision Montréal, a porté plainte à la police.

MM. Harbour, Patenaude et Maillot comparaîtront le 6 mai prochain. Leur arrestation ne scelle pas le sort de toutes les enquêtes de la SQ à Outremont.

Les dépassements de coûts dans la construction du Centre communautaire intergénérationnel, qui se sont produits sous l'administration Harbour, font toujours l'objet d'une enquête de la police provinciale. Le coût total du centre devait s'élever à 6,6 millions à l'origine; il s'est finalement chiffré à 11,4 millions.
9 commentaires
  • michel benoit - Inscrit 27 avril 2010 06 h 38

    QUI GÉRAIT OUTREMONT EN 2006 ? TRAFIC DU RÔLE D'ÉVALUATION 2007-08-09 ?

    Le rôle d'évaluation 2007-08-09 dans l'arrondissement Outremont a été largement trafiqué.

    Mes 750 heures de recherche personnelle depuis novembre dernier
    ( consultation du rôle sur internet ) révèlent des faits troublants.

    Plusieurs résidences de personnalités connues ont été sous-évaluées.
    On a modifié leurs évaluations en 2006 juste avant le dépôt du rôle 2007-08-09. Au fur et à mesure de mes découvertes, le Conseil Municipal de Montréal a été informé via la période de questions du public et de nombreux courriels ont été envoyés à l'administration et à l'opposition pour les informer des cas problématiques.

    En janvier 2010, j'ai déposé le fruit de mes recherches à la Division des crimes économiques de la Sûreté du Québec ( Opération Marteau ).

    L'administration Tremblay envisage maintenant d'acheter un logiciel qui permettra de déceler les évaluations hors normes.

    Ce trafic des évaluations ne s'est pas fait tout seul...

    En 2006, lors de la confection du rôle d'évaluation 2007-08-09,
    qui étaient les acteurs politiques et administratifs de l'arrondissement Outremont ?

    Stéphane Arbour ( maire ), Jean-Claude Patenaude ( conseiller politique du maire ) et Yves Mailhot

    Ont-ils participé au trafic du dernier rôle d'évaluation ?


    Michel Benoit, ex-conseiller municipal et ex-comptable agréé

  • Sanzalure - Inscrit 27 avril 2010 07 h 11

    Ce n'est qu'un début

    On peut avoir l'impression qu'il ne s'agit pas d'une grande fraude comparé à ce qui se passe dans le milieu financier, mais ce n'est que le début du ménage dans le domaine municipal.

    Et si on laisse passer celle-ci, cela laisse libre cours à toutes les autres magouilles qu'on ne connaît pas encore. Tandis que si on s'en occupe comme il faut, ça lance un message clair à toutes les personnes qui n'osent pas parler.

    Non seulement c'est un devoir de citoyen de parler, mais en plus, quand ça finit par sortir, on devrait considérer comme complices toutes les personnes qui étaient au courant et n'ont rien dit.

    Serge Grenier

  • Roger Lapointe - Inscrit 27 avril 2010 07 h 19

    Ca ressemble drôlement à une diversion.

    Ces arrestations dans le petit monde municipal ressemble drôlement à une manoeuvre de diversion,compte tenu des énormes délits commis dans le monde de la construction (dont on a aucun écho),sous formes de collusion ou de copinage pour faire monter les enchères dans la région montréalaise telles que révélées, grâce au travail méthodique de nos principaux médias comme Le Devoir, La Presse et la SRC plus spécifiquement.
    A quand le grand coup?

  • Pierre-S Lefebvre - Inscrit 27 avril 2010 08 h 44

    Petits poissons et puis!

    On aura un plus grand succès quand des villes de Montréal, Laval et Longueuil seront sous investigation. Baie D`Urfé et Outremont ne sont qu`un échatillon de pratiques scandaleuses, dans bien des villes ou les contracteurs subventionnent les partis politiques.

  • Paul Corbeil, Québec et Labrador - Inscrit 27 avril 2010 09 h 33

    À quand l'enquête au Parti Libéral du Québec

    À quand l’enquête au Parti Libéral du Québec sous son système de financement politique versus celui du monde de la construction? Et à quand celui du monde du patronat?