En bref - Péages sur la glace

L'administration Tremblay semble moins empressée qu'il y a un an d'implanter un péage régional autour de Montréal pour financer les transports en commun. Interrogé à ce sujet par la conseillère Élaine Ayotte lors de la séance du conseil municipal hier, Gérald Tremblay a fait savoir que son administration explorait maintenant d'autres avenues.

«Ce qui est important pour nous, c'est qu'on trouve une source de financement le plus rapidement possible pour notre plan de transport. Un péage ne pourrait pas être mis en application avant 2013. On a des analyses qui démontrent le réalisme de cette position, mais il y a peut-être d'autres sources que le gouvernement serait prêt à considérer, notamment une taxe d'accise sur l'essence», a-t-il expliqué. Selon lui, le gouvernement du Québec devra prendre des «décisions importantes» bientôt. En juin 2008, alors qu'il dévoilait le plan de transport de la Ville, le maire avait estimé à 450 millions de dollars les revenus que pourrait générer le péage régional.

À voir en vidéo