En bref - Une vieille idée

La directrice-fondatrice du Centre canadien d'architecture, Phyllis Lambert, n'a pas une très haute opinion du projet défendu par l'équipe de Louise Harel de tenir l'Exposition universelle de 2020 à Montréal.

À l'occasion d'une conférence de presse annonçant la création de l'Institut de politiques alternatives de Montréal (IPAM), Mme Lambert a qualifié le projet de Vision Montréal d'« idée du XIXe siècle ». « Quand nous avons fait l'Expo 67, c'est fou comment c'était important pour Montréal. On ne savait pas qu'on pouvait faire de telles choses, a-t-elle indiqué à la radio de Radio-Canada. Mais maintenant, tout le monde sait qu'on peut faire des expositions à droite et à gauche. Une exposition de quoi? Une exposition des merveilles que nous faisons? C'est une idée du XIXe siècle, et c'est fini. » Le directeur des politiques à Héritage Montréal, Dinu Bumbaru, doute aussi de la pertinence de ce projet, qui est au coeur de la plateforme électorale du tandem Harel-Labonté.

À voir en vidéo