Moins du quart des candidats sont des femmes

Les femmes continuent d'être sous-représentées en politique, à en juger par la liste finale des candidats dévoilée hier par Élections Canada.

Il n'y a en effet que 380 femmes parmi les 1634 candidats confirmés aux élections fédérales du 23 janvier, soit 23 % de l'ensemble des candidats.

Parmi les principaux partis politiques, c'est le Nouveau Parti démocratique (NPD) qui présente la plus grande proportion de femmes, 35 %, puisque 108 de ses 308 candidats au pays sont des femmes. Le Bloc québécois présente 23 femmes parmi ses 75 candidats au Québec, soit 30,6 %. Le Parti libéral du Canada présente 79 femmes sur 308 candidats, soit 25,6 %. Le Parti conservateur affiche quant à lui un faible 12,2 %, n'ayant que 38 femmes parmi ses 308 candidats au pays.

Deux autres partis font bonne figure en la matière, le Parti marxiste-léniniste du Canada, avec 24 femmes parmi ses 69 candidats (34,8 %) et le Parti communiste, avec 7 femmes sur 21 candidats (33 %).

À l'issue du dernier scrutin fédéral, en 2004, 65 femmes avaient été élues à la Chambre des communes parmi les 308 députés, soit 21 % des députés.

Aussi, les électeurs canadiens auront l'embarras du choix, puisque 15 partis politiques se font la lutte pour les représenter à la Chambre des communes, sans compter les candidats indépendants.

Le Parti vert présente bel et bien des candidats dans les 308 circonscriptions au pays, tout comme le Parti libéral, le Parti conservateur et le Nouveau Parti démocratique.