En bref - Les 300 000 obus du lac Saint-Pierre

Le candidat du Bloc québécois dans Berthier-Maskinongé et actuel député de cette circonscription, Guy André, évoque la triste histoire de Pierre Gentes pour rappeler l'urgence de retirer les quelque 300 000 obus gisant au fond du lac Saint-Pierre, élargissement du Saint-Laurent situé entre Sorel et Trois-Rivières.

M. Gentes a été tué par l'explosion d'un obus, en 1982, lors d'une fête qui a tourné au cauchemar à Port-Saint-François. Le député André a fait du dossier des obus l'un de ses chevaux de bataille. Il rappelle que de 1952 à 2000, la Défense nationale a procédé à des tirs d'obus dans le lac Saint-Pierre, et que 8000 des 300 000 projectiles d'artillerie qui s'y trouvent n'ont pas explosé.