En bref: La Libye veut accroître ses échanges avec le Canada

Saïf al-Islam Kadhafi, un des fils du leader libyen, Mouammar Kadhafi, a dit hier qu'il avait signé des ententes qui accorderaient à son pays un statut préférentiel pour le commerce avec le Canada.

De passage à Montréal, dans le cadre d'une tournée qu'il effectue au Canada, M. Kadhafi a dit avoir rencontré le premier ministre Paul Martin et d'autres hauts responsables gouvernementaux. Il a précisé qu'avec les mémorandums d'accord qu'il a signés son pays pourrait obtenir du Canada un statut de nation la plus favorisée, de façon à faciliter les échanges commerciaux entre les deux pays. «Ce voyage a été un succès parce que nous avons pu définir l'ensemble des relations canado-libyennes des prochaines années; nous avons jeté les fondations», a dit au cours d'une entrevue le fils du leader libyen âgé de 33 ans. Il a souligné que sa visite serait suivie de celle d'experts en commerce le mois prochain pour peaufiner des accords devant être signés dans un avenir prochain. Il est aussi question d'assouplir les règles d'obtention de visas des demandeurs libyens, a dit M. Kadhafi, qui, lui-même, s'était vu refuser un visa pour venir étudier au Canada il y a une dizaine d'années alors que le dossier de l'attentat du vol 103 de la Pan Am — qui avait fait 270 victimes, dont deux Canadiens — n'était pas encore réglé.