En bref - Le responsable? Chrétien.

Les Canadiens montrent l'ancien premier ministre Jean Chrétien du doigt dans le scandale des commandites, indique un sondage réalisé pour Radio-Canada.

Selon l'étude, rendue publique hier, 52 % de la population désigne M. Chrétien comme grand responsable. Le sondage indique également que 48 % des répondants croient que le scandale est imputable à un petit clan oeuvrant au sein du gouvernement fédéral, ainsi que le soutiennent les libéraux. Le Parti libéral du Canada serait fortement impliqué dans le scandale, selon 45 % des Canadiens. Enfin, le premier ministre Paul Martin est blâmé par 28 % des répondants. Par ailleurs, 76 % des Canadiens ne veulent pas être replongés en élections maintenant. Une bonne nouvelle pour Paul Martin, qui a demandé à l'opposition de ne pas chercher à faire tomber immédiatement son gouvernement.