Trudeau considéré meilleur premier ministre que Poilievre

Le premier ministre Justin Trudeau et le chef de l’opposition Pierre Poilièvre se serrent la main à l’occasion d’un hommage rendu à la reine Élisabeth II à la Chambre des communes le 15 septembre.
Sean Kilpatrick La Presse canadienne Le premier ministre Justin Trudeau et le chef de l’opposition Pierre Poilièvre se serrent la main à l’occasion d’un hommage rendu à la reine Élisabeth II à la Chambre des communes le 15 septembre.

Un nouveau sondage révèle que davantage de Canadiens croient toujours que Justin Trudeau est la meilleure personne pour occuper le poste de premier ministre du pays, mais le chef libéral n’a qu’une légère avance sur le nouveau chef conservateur Pierre Poilievre.

La firme Léger a publié les résultats d’un sondage mené en ligne la fin de semaine dernière auprès d’environ 1500 répondants.

Les résultats indiquent que la popularité des libéraux a diminué depuis un an, au moment où M. Trudeau a été réélu pour la deuxième fois, mais à la tête d’un gouvernement minoritaire.

Environ 28 % des répondants ont affirmé qu’ils voteraient pour les libéraux si des élections avaient lieu aujourd’hui, mais cette proportion était à près de 33 % en septembre 2021. Ainsi, les résultats laissent croire que certains partisans libéraux sont susceptibles de changer de camp.

Le Parti conservateur arrive premier avec 34 % des intentions de vote chez les répondants dans ce dernier coup de sonde. En novembre 2021, soit tout juste après la dernière élection fédérale, le parti récoltait 26 % de faveurs dans le sondage de Léger.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) a aussi fait des gains par rapport à l’an dernier, à en croire les résultats de ce sondage. La formation récolte 23 % des intentions de vote, soit une augmentation par rapport aux près de 18 % enregistrés lors de la dernière élection.

Trois pour cent des répondants ont opté pour le Parti vert et trois autres pour cent choisiraient le Parti populaire du Canada (PPC). Les intentions de vote chez les verts demeurent ainsi relativement stables, tandis qu’il s’agit d’un recul de deux points de pourcentage par rapport aux résultats de l’élection pour le PPC.

Cependant, même si les intentions de vote vont à l’avantage des conservateurs, les répondants au sondage ont affirmé en plus grand nombre que M. Trudeau ferait toujours le meilleur premier ministre, devant M. Poilievre et le chef néodémocrate Jagmeet Singh.

À la question « lequel des chefs de partis politiques fédéraux ferait le meilleur premier ministre », 24 % des répondants ont jeté leur dévolu sur M. Trudeau, soit trois points devant M. Poilievre et sept points devant M. Singh.

Ce nouveau sondage est publié 10 jours après l’élection convaincante de M. Poilievre à la tête des conservateurs. De nombreux membres du parti espèrent que ce changement de garde signalera le début d’une nouvelle ère plus unifiée pour la formation.

En ce qui concerne les répartitions régionales, le sondage suggère que les appuis pour M. Poilievre sont au plus bas au Québec et au plus haut en Alberta. Quant à M. Trudeau, il compte beaucoup d’appuis au Canada atlantique, mais peu en Alberta.

L’Ontario promet toutefois d’être un champ de bataille à surveiller, puisque 34 % des répondants de cette province affirment vouloir un gouvernement conservateur dirigé par M. Poilievre, contre 32 % pour un gouvernement libéral de M. Trudeau.

Au Québec, les libéraux (28 %) devancent toujours les conservateurs (25 %), mais c’est le Bloc québécois qui récolte le plus d’appuis (34 %).

Il n’est pas possible d’attribuer une marge d’erreur, puisque les sondages en ligne ne sont pas considérés comme des échantillons aléatoires.

À voir en vidéo