Ottawa aurait perdu le contrôle sur le cannabis thérapeutique pour les vétérans

Anciens Combattants dépensait plus en marijuana médicinale que pour tous les autres médicaments sur ordonnance combinés, a révélé un rapport d’audit, alors que la demande a explosé au cours des dernières années.
Getty Images Anciens Combattants dépensait plus en marijuana médicinale que pour tous les autres médicaments sur ordonnance combinés, a révélé un rapport d’audit, alors que la demande a explosé au cours des dernières années.

Un audit interne au ministère des Anciens Combattants suggère qu’Ottawa, qui débourse des centaines de millions de dollars chaque année pour la marijuana thérapeutique, a pratiquement perdu le contrôle de ce programme.

Publié discrètement cette semaine, le rapport d’audit a révélé qu’Anciens Combattants dépensait plus en marijuana médicinale que pour tous les autres médicaments sur ordonnance combinés, alors que la demande a explosé au cours des dernières années.

Pourtant, le rapport souligne le manque de recherches sur les avantages thérapeutiques — et les risques — associés au cannabis pour les anciens combattants, en particulier pour ceux qui souffrent de traumatismes psychologiques.

L’audit a révélé de graves lacunes et problèmes dans la façon dont le ministère gère ce programme, qui a coûté 150 millions de dollars au cours du dernier exercice et devrait coûter le double en 2025-2026.

Il souligne notamment un manque de direction et de surveillance concernant l’admissibilité des vétérans à la marijuana thérapeutique, les problèmes de santé pour lesquelles ce médicament est prescrit, et la façon dont les anciens combattants obtiennent une ordonnance.

Le gouvernement fédéral devrait établir des lignes directrices appropriées, tout en investissant dans la recherche, estiment les auteurs du rapport, afin de protéger les anciens combattants vulnérables et d’assurer la saine gestion des fonds publics.

À voir en vidéo