Les libéraux envisagent un plan temporaire pour les soins dentaires

Les libéraux ont promis au Nouveau Parti démocratique (NPD) un nouveau programme de soins dentaires pour les familles à faible et moyen revenu.
Getty Images Les libéraux ont promis au Nouveau Parti démocratique (NPD) un nouveau programme de soins dentaires pour les familles à faible et moyen revenu.

Des sources proches du programme de soins dentaires de 5,3 milliards $ proposé par le gouvernement fédéral affirment que les libéraux envisagent une solution temporaire qui consisterait à donner de l’argent directement aux patients afin de tenir leur promesse au NPD pendant qu’ils travaillent sur une réponse plus permanente.

Les libéraux ont promis au Nouveau Parti démocratique (NPD) un nouveau programme de soins dentaires pour les familles à faible et moyen revenu en mars dans le cadre d’un accord de confiance et d’approvisionnement pour éviter la tenue d’élections avant 2025.

Le gouvernement a jusqu’à la fin de l’année pour fournir une forme de couverture aux enfants de moins de 12 ans dont le revenu familial annuel est inférieur à 90 000 $, sinon le NPD a promis de se retirer de l’accord.

Des sources connaissant les plans du gouvernement, mais qui ne sont pas autorisées à s’exprimer publiquement, affirment que le gouvernement ne respectera probablement pas son échéance et prévoit une solution provisoire jusqu’à une mise en place permanente du programme.

Bien qu’il y ait peu de détails, les sources indiquent que la solution temporaire consisterait à donner directement aux familles admissibles l’argent nécessaire pour financer leurs services de santé dentaire pendant que le gouvernement travaille sur un programme élargi plus permanent.

Dans une déclaration, le personnel du ministre de la Santé n’a ni confirmé ni infirmé le plan temporaire, mais a indiqué qu’il était sur la bonne voie pour respecter l’engagement en matière de soins dentaires tel qu’énoncé dans l’accord avec les néo-démocrates, qui n’ont pas immédiatement répondu à une demande pour commenter la situation.

À voir en vidéo