En bref: L'accord entre en vigueur

Ottawa — Un accord canado-américain sur l'immigration que nombre de réfugiés voulaient battre de vitesse au cours des dernières semaines est finalement entré en vigueur hier.

En vertu de l'accord dit du «tiers pays sûr», les réfugiés qui arrivent aux États-Unis dans le but de traverser ensuite plus aisément au Canada doivent désormais d'abord revendiquer un statut dans ce pays avant de se présenter au poste-frontière canadien.