Ottawa veut assouplir les règles sur l’achat de boissons infusées au cannabis

La proposition rendrait un gramme de cannabis séché équivalent à 570 grammes d’une boisson au cannabis, une augmentation par rapport à la règle actuelle, qui stipule qu’une boisson de 70 grammes équivaut à un gramme de cannabis séché.
Martin Ouellet-Diotte Agence France-Presse La proposition rendrait un gramme de cannabis séché équivalent à 570 grammes d’une boisson au cannabis, une augmentation par rapport à la règle actuelle, qui stipule qu’une boisson de 70 grammes équivaut à un gramme de cannabis séché.

Le gouvernement fédéral envisage d’apporter des changements réglementaires qui pourraient permettre aux Canadiens d’acheter un plus grand nombre de boissons au cannabis sans dépasser les limites de possession publique.

Une proposition partagée ce mois-ci dans la Gazette du Canada modifierait la façon dont la teneur en cannabis des boissons est calculée et permettrait d’acheter plus de boissons à la fois.

La proposition rendrait un gramme de cannabis séché équivalent à 570 grammes d’une boisson au cannabis, une augmentation par rapport à la règle actuelle, qui stipule qu’une boisson de 70 grammes équivaut à un gramme de cannabis séché.

Le changement est important parce que la Loi sur le cannabis interdit aux Canadiens de transporter plus de 30 g de cannabis séché, ou son « équivalent », à la fois.

Selon la proposition, qui est soumise à une période de consultation de 45 jours, la quantité de boissons au cannabis que les adultes pourraient posséder passerait de 2,1 litres à 17,1 litres.

Les entreprises et les détaillants de cannabis réclamaient ce changement depuis longtemps, puisque la réglementation actuelle permet aux gens d’acheter beaucoup plus de vapotage, de vaporisateurs d’huile et de produits comestibles que de boissons.

À voir en vidéo