Une décision sur le vaccin de Novavax au Canada dans les prochaines semaines

L’OMS a homologué d’urgence le vaccin de Novavax, le 17 décembre. Sa technologie à base de protéines, plus traditionnelle que les vaccins à ARN messager, est similaire à d’autres ayant déjà reçu le feu vert de l’organisation internationale.
Photo: Karen Ducey Archives Getty Images via Agence France-Presse L’OMS a homologué d’urgence le vaccin de Novavax, le 17 décembre. Sa technologie à base de protéines, plus traditionnelle que les vaccins à ARN messager, est similaire à d’autres ayant déjà reçu le feu vert de l’organisation internationale.

Le vaccin contre la COVID-19 de Novavax, qui doit un jour être produit à Montréal, devrait connaître son sort « dans les prochaines semaines », à la suite de son examen par les experts de Santé Canada, qui aura duré près d’un an.

Un haut fonctionnaire de Santé Canada a évoqué lors d’un comité parlementaire la fin prochaine du long processus d’homologation du vaccin de la compagnie américaine, étape nécessaire à sa mise en production au Québec dans une nouvelle usine financée par des fonds fédéraux.

« [Le vaccin de Novavax] a été approuvé par l’OMS [Organisation mondiale de la Santé], et le Canada travaille avec d’autres organismes de réglementation pour terminer notre étude. Nous prévoyons qu’elle sera complétée au cours des prochaines semaines », a indiqué Stephen Lucas, sous-ministre du ministère fédéral de la Santé.

Il répondait à une question du député du Nouveau Parti démocratique Don Davies, dans le cadre d’une réunion du Comité permanent de la santé, à Ottawa, mardi.

Décision à venir pour encore trois vaccins

L’OMS a homologué d’urgence le vaccin de Novavax, le 17 décembre. Sa technologie à base de protéines, plus traditionnelle que les vaccins à ARN messager, est similaire à d’autres vaccins qui avaient déjà reçu le feu vert de l’organisation internationale.

Novavax a déposé sa demande d’homologation auprès de Santé Canada le 29 janvier dernier. Au cours de l’hiver, le gouvernement du Canada a signé avec la compagnie une entente pour produire ce vaccin à Montréal, dans une nouvelle usine située sur le site du Conseil national de recherches du Canada (CNRC) de l’avenue Royalmount, au coût de 126 millions de dollars.

En plus du vaccin de Novavax, ceux des compagnies Medicago et Sanofi font aussi l’objet d’examens par Santé Canada. Selon le sous-ministre Stephen Lucas, le ministère collabore avec ces entreprises pour obtenir toute l’information requise pour terminer leur examen.

Le gouvernement du Canada a signé des ententes avec un total de sept compagnies de vaccins contre la COVID-19, mais seulement quatre ont reçu le feu vert des autorités réglementaires jusqu’à maintenant : Pfizer-BioNTech (Comirnaty), Moderna (Spikevax), AstraZeneca (Vaxzevria ou sa version Covishield) et Johnson & Johnson (Janssen).

Le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, a souligné que le Canada détient en stock 22 millions de doses de vaccin prêtes à servir de doses de rappel, ainsi que 35 millions de doses supplémentaires qui arriveront « très bientôt ».

À voir en vidéo