Ottawa déboursera jusqu’à 631 millions de dollars pour le dépistage à la frontière

Switch Health, LifeLabs et Dynacare fournissent des services de test de dépistage complets, comprenant la prise de rendez-vous, l’administration des tests et la gestion des résultats.
Photo: Ryan Remiorz Archives La Presse canadienne Switch Health, LifeLabs et Dynacare fournissent des services de test de dépistage complets, comprenant la prise de rendez-vous, l’administration des tests et la gestion des résultats.

Le gouvernement fédéral a attribué à trois entreprises des contrats d’une valeur maximale de 631 millions de dollars pour des tests de COVID-19 aux frontières et d’autres services de dépistage.

Services publics et Approvisionnement Canada affirme que Switch Health, LifeLabs et Dynacare effectuent des tests sur les voyageurs internationaux entrant au Canada dans les aéroports et les postes frontaliers terrestres.

Le porte-parole du ministère, Gabriel Leboeuf, a déclaré que les entreprises fournissent des services de test complets, y compris la prise de rendez-vous, l’administration des tests et la gestion des résultats.

Switch Health est responsable des services de test en Ontario, en Alberta et dans les Maritimes avec un contrat d’une valeur allant jusqu’à 440 millions de dollars. De son côté, LifeLabs s’occupe de ceux en Colombie-Britannique, en Saskatchewan et au Yukon avec un contrat d’une valeur allant jusqu’à 111 millions. Et Dynacare est responsable des tests au Québec et au Manitoba, avec un contrat d’une valeur pouvant atteindre 80 millions.

Gabriel Leboeuf qu’elles fournissent également un soutien supplémentaire aux tests pour les travailleurs étrangers temporaires, les réfugiés, les demandeurs d’asile et les étudiants internationaux.

Il a précisé que les montants représentent la valeur totale approuvée des contrats de tests aux frontières, mais ces montants peuvent ne pas être entièrement dépensés, car les entreprises sont payées pour les services fournis.

À voir en vidéo