Un autre passeport vaccinal, cette fois fédéral

Une preuve vaccinale, mais avec un drapeau canadien : le gouvernement fédéral crée un document presque identique à celui émis par Québec et disponible depuis août sur l’application VaxiCode. Ottawa demandera aux voyageurs de se balader avec cette nouvelle attestation, sous prétexte qu’elle sera plus facilement reconnue dans les autres provinces et dans le monde.

Le premier ministre Justin Trudeau en a fait l’annonce dans le stationnement de l’hôpital pour enfants d’Ottawa, jeudi, aux côtés de la vice-première ministre, Chrystia Freeland.

Le nouveau document est destiné à établir un « standard canadien » en matière de preuve vaccinale contre la COVID-19, et ainsi faciliter la vie aux Canadiens désirant voyager dans une autre province ou ailleurs dans le monde. Il est disponible dès maintenant pour téléchargement directement sur les sites Web de provinces qui ont déjà une preuve vaccinale, dont le Québec. Jusqu’ici, chaque province avait son propre système d’attestation vaccinale.

« Nous avons l’approbation et l’engagement de toutes les provinces et territoire sur l’utilisation d’une preuve de vaccination uniforme canadienne pour des voyages à l’international, a expliqué M. Trudeau. Différents modèles ont été considérés dans le monde, l’Europe en a un, et nous utilisons le format de la carte de Santé SMART que plusieurs endroits aux États-Unis et dans le monde utilisent. Nous sommes très confiants que ce certificat de vaccination approuvé par le fédéral, avec l’information de santé des Canadiens provenant des provinces, sera accepté à destination partout dans le monde. »

Le nouveau passeport vaccinal canadien ressemblera beaucoup à celui déjà émis par Québec, à l’exception près qu’il affichera en en-tête un drapeau canadien. Le document sera bilingue, et affichera le nom, la date de naissance, et les vaccins administrés.

Lors d’une séance d’information organisée pour les médias, des représentants d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), de Transport Canada (TC) et de l’Agence des services frontaliers du Canada n’étaient pas en mesure de dire quelles juridictions refusaient jusqu’ici la preuve vaccinale émise par le Québec, ni lesquelles reconnaîtraient désormais cette nouvelle attestation.

Les Québécois sont tout de même invités à télécharger sur le site Web gouvernemental cette nouvelle attestation de vaccination s’ils souhaitent voyager. Ils devront notamment l’inclure au portail ArriveCan, exigé pour les voyageurs entrant au pays.

Tel que promis durant les dernières élections, la pleine vaccination deviendra obligatoire dès le 30 octobre pour monter à bord d’un avion ou d’un train au pays, pour tous les passagers de plus de 12 ans.

D’autres détails suivront.



À voir en vidéo