Le Bloc québécois demande un dépouillement judiciaire dans Brome-Missisquoi

La bloquiste Marilou Alarie a fini deuxième à 200 voix près dans Brome-Missisquoi. On la voit ici aux côtés d'Yves-François Blanchet, le chef du Bloc, lors de la campagne électorale.
Photo: Peter McCabe La Presse canadienne La bloquiste Marilou Alarie a fini deuxième à 200 voix près dans Brome-Missisquoi. On la voit ici aux côtés d'Yves-François Blanchet, le chef du Bloc, lors de la campagne électorale.

Le Bloc québécois demande un dépouillement judiciaire dans la circonscription de Brome-Missisquoi.

La bloquiste Marilou Alarie a été défaite par la libérale Pascale St-Onge par moins de 200 voix. Les résultats avaient été connus trois jours plus tard, à la suite du dépouillement des votes par la poste.

Le Bloc espère maintenant que le dépouillement judiciaire fera pencher la balance en sa faveur.

Mme St-Onge, ancienne dirigeante syndicale, a obtenu 21 488 voix et Mme Alarie, ancienne conseillère municipale, a obtenu 21 291 voix dans la circonscription, selon les chiffres dévoilés par Élections Canada.



À voir en vidéo