Jagmeet Singh veut des congés payés pour les travailleurs

Jagmeet Singh a aussi réitéré son engagement d’instaurer un réseau de garderies publiques à 10 $ partout au pays.
Photo: Jonathan Hayward La Presse canadienne Jagmeet Singh a aussi réitéré son engagement d’instaurer un réseau de garderies publiques à 10 $ partout au pays.

Jagmeet Singh promet qu’un gouvernement néo-démocrate augmenterait à 20 $ de l’heure le salaire minimum pour les employés dans les entreprises sous compétence fédérale, en plus de leur offrir 10 jours de congé de maladie payés.

Le chef du NPD a fait ces promesses lors d’un point de presse à Hamilton, en Ontario, lundi, jour de la fête du Travail, en ne manquant pas d’accuser le premier ministre sortant Justin Trudeau de n’avoir pas suffisamment aidé les travailleurs durant la pandémie de COVID-19.

Selon le chef du NPD, de nombreux travailleurs ont refusé de s’absenter du travail alors qu’ils ressentaient des symptômes de la COVID-19 durant la pandémie, car ils n’avaient pas l’option de rester chez eux en étant privés de salaire.

M. Singh a déploré à plusieurs reprises le fait qu’il a interpellé M. Trudeau « 22 fois » à la Chambre des communes au sujet des congés de maladie payés, mais que son homologue libéral a « dit non chaque fois ».

« Il a dit non aux travailleurs, il a dit non aux familles, a plaidé le chef néo-démocrate. C’est incroyablement dommage, car le prix a été que des gens ont perdu la vie. »

Les libéraux promettent aussi d’offrir 10 jours de congé de maladie payés aux employés sous juridiction fédérale s’ils sont réélus. Le chef néo-démocrate a toutefois dénoncé cette promesse, arguant que le parti aurait dû le faire au cours de son mandat précédent.

« C’est au plus haut niveau de cynisme de dire non pendant les 18 mois de la pandémie, mais d’en faire une promesse durant la campagne électorale. Ce n’est pas la bonne chose à faire », a soutenu M. Singh.

« Comment les gens peuvent croire en quelqu’un qui lance de belles paroles en des temps difficiles, mais qui ne livre pas la marchandise ? », a-t-il demandé.

Toujours afin de venir en aide aux travailleurs et à leurs familles, Jagmeet Singh a réitéré son engagement d’instaurer un réseau de garderies publiques à 10 $ partout au pays. Il s’est du même coup engagé à respecter l’entente signée avec le Québec par le gouvernement fédéral précédent, qui verra Ottawa faire un chèque de 6 milliards $ à Québec sans condition.

Sur la question des armes d’assaut, M. Singh a salué la décision du chef conservateur Erin O’Toole, qui s’est engagé à ne pas abroger un décret adopté en 2020 qui interdit environ 1500 armes au pays, s’il est élu. Le chef néo-démocrate s’en est toutefois pris à M. Trudeau, qui n’a pas respecté son engagement en matière de contrôle des armes à feu, selon lui.

« Il a promis d’interdire complètement les armes d’assaut, mais ce qu’il a fait n’est pas ce qu’il avait promis de faire. […] Nous avons toujours les blessures de ces massacres où des gens ont utilisé ces armes d’assaut, donc nous voulons les interdire pour protéger la population et nous pouvons le réaliser. »



À voir en vidéo