La pandémie figure parmi les cinq thèmes du débat des chefs en français

Le débat en français se déroulera le mercredi de 20 h à 22 h.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Le débat en français se déroulera le mercredi de 20 h à 22 h.

Comme on pouvait s’y attendre, la pandémie et la santé figurent parmi les cinq volets qui seront à l’ordre du jour du débat des chefs en français, la semaine prochaine.

Le Groupe de diffusion des débats a annoncé dimanche les thèmes et le format du débat des chefs fédéraux qui se déroulera mercredi.

Un premier volet sera consacré aux questions autochtones, à l’identité et à la culture. Un deuxième permettra aux chefs de débattre du coût de la vie et des finances publiques. L’environnement aura droit à son propre volet tandis que la justice et les affaires étrangères ont été placées dans un dernier volet.

Le groupe de diffusion a aussi indiqué que les cinq chefs invités ne débattront pas toujours les cinq ensemble.

La formule choisie est la suivante. Une question sera posée par un citoyen. Elle sera débattue par deux chefs. Un troisième chef s’ajoutera ensuite à la discussion. Un des journalistes posera une question à chaque chef. Le segment se conclura par un débat de l’ensemble des chefs.

Le Groupe de diffusion des débats a indiqué avoir reçu 895 questions soumises par des électeurs.

Le débat en français se déroulera le mercredi au Musée canadien de l’histoire, à Gatineau, de 20 h à 22 h. Il sera animé par Patrice Roy, de Radio-Canada, avec la participation des journalistes Hélène Buzzetti (Les Coops de l’information), Guillaume Bourgault-Côté (L’Actualité), Paul Journet (La Presse) et Marie Vastel (Le Devoir).

Noémi Merci, de Noovo Info, animera les parties réservées aux questions que les citoyens poseront directement aux chefs de partis.

Cinq chefs ont été invités à ce débat : Yves-François Blanchet, du Bloc québécois, Erin O’Toole, du Parti conservateur du Canada, Annamie Paul, du Parti vert du Canada, Jagmeet Singh, du Nouveau Parti démocratique, et Justin Trudeau, du Parti libéral du Canada.

Le débat en anglais aura lieu le lendemain.



À voir en vidéo