Le Bloc québécois réclame 120 millions de dollars pour la transformation de l’aluminium

Le chef bloquiste a plaidé pour que des sommes soient investies afin d’accentuer le développement de la deuxième et de la troisième transformation de l’aluminium au Québec.
Photo: iStock Le chef bloquiste a plaidé pour que des sommes soient investies afin d’accentuer le développement de la deuxième et de la troisième transformation de l’aluminium au Québec.

Le Bloc québécois réclame la création d’un fonds sectoriel de 120 millions de dollars dédié à la transformation de l’aluminium.

Son chef Yves-François Blanchet a fait cette demande, vendredi, alors qu’il poursuivait sa tournée à Saguenay, dans l’arrondissement de Chicoutimi.

Au Jour 13 de la campagne, il a plaidé pour que des sommes soient investies afin d’accentuer le développement de la deuxième et de la troisième transformation de l’aluminium au Québec.

Cela aura comme effet de réduire la dépendance du Québec à l’exportation et aux aléas du libre-échange, a déclaré M. Blanchet.

Ce fonds permettrait également aux entreprises d’améliorer leur productivité et leur compétitivité, souligne-t-on.

Il soutiendrait une diversification des emplois liés à l’aluminium, a ajouté le candidat du Bloc dans Jonquière, Mario Simard, qui était présent aux côtés de son chef.

Une recherche commandée par le Bloc estime à 900 millions de dollars les retombées économiques potentielles de ces investissements.

La caravane du Bloc québécois passera la journée à Saguenay, avant de se rendre en soirée à Baie-Saint-Paul, dans la région de Charlevoix.

À voir en vidéo