Où se joueront les élections fédérales?

Consultez notre reportage interactif en cliquant ici.

En provoquant des élections anticipées, le premier ministre Justin Trudeau aspire à une majorité parlementaire, après l’avoir perdue lors des élections de 2019. Pour gagner leur pari, les libéraux devront conserver leurs 155 sièges actuels, en plus d’en gagner au moins 15 autres pour obtenir les 170 voix nécessaires à une majorité.

Il n’est toutefois pas exclu que les Canadiens assistent à un changement de parti à la tête du prochain gouvernement. Le Parti conservateur d’Erin O’Toole, qui comptait 119 sièges à la dissolution de la Chambre, pourrait effectivement gagner assez de circonscriptions pour défaire le parti libéral cette année.

Pour obtenir une majorité, les conservateurs devront se faire élire dans 51 circonscriptions de plus qu’au dernier scrutin. Rappelons que les conservateurs avaient récolté 34,4 % du vote populaire en 2019, contre 33,1 % pour les libéraux.

Par conséquent, les circonscriptions où les résultats ont été les plus serrés aux dernières élections pourraient jouer un rôle primordial cette année. Le Devoir vous présente les luttes à surveiller en vue du scrutin de septembre.

À voir en vidéo