Erin O’Toole s’attaque aux «élites corporatives» avec un engagement destiné aux aînés

Erin O’Toole s’attaque à ce que le parti appelle les « élites corporatives » avec un engagement envers les aînés canadiens et les électeurs de la classe ouvrière.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne

Erin O’Toole s’attaque à ce que le parti appelle les « élites corporatives » avec un engagement envers les aînés canadiens et les électeurs de la classe ouvrière.

Un jour après avoir tendu la main aux travailleurs syndiqués du secteur privé, le chef conservateur Erin O’Toole s’attaque à ce que le parti appelle les « élites corporatives » avec un engagement envers les aînés canadiens et les électeurs de la classe ouvrière.

M. O’Toole s’engage à donner la priorité aux retraités plutôt qu’aux entreprises et à la plupart des autres créanciers lors de procédures de faillite ou de restructuration.

Lors d’une annonce depuis son studio de diffusion virtuel à Ottawa, il a déclaré qu’un gouvernement conservateur modifierait la législation pour empêcher les cadres de se payer des primes tout en dirigeant une entreprise vers une restructuration, à moins que le régime de retraite ne soit entièrement financé.

Le leader conservateur, qui a promis lundi une représentation syndicale au sein des conseils d’administration des grandes entreprises, a déclaré que des travailleurs avaient été contraints d’accepter des réductions considérables de leurs primes de retraites lorsque leur ancien employeur a fait faillite, Sears étant un exemple récent.

Pour les personnes âgées, les libéraux ont promis 3 milliards $ sur cinq ans dans leur budget du printemps pour soutenir les soins de longue durée et 90 millions $ supplémentaires sur trois ans pour aider les aînés à faible revenu à vieillir à la maison.

Les néodémocrates ont proposé un régime universel d’assurance-médicaments et une stratégie nationale pour les aînés qui ciblerait la démence et les mauvais traitements envers les personnes âgées et suspendraient l’annulation du Supplément de revenu garanti pour les aînés à faible revenu qui ont reçu des prestations d’urgence pendant la pandémie de COVID-19.

À voir en vidéo