L’ancienne ministre libérale Dominique Vien candidate pour les conservateurs

Dominique Vien a occupé les postes de ministre des Services gouvernementaux, de ministre du Tourisme et également ministre responsable du Travail.
Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Dominique Vien a occupé les postes de ministre des Services gouvernementaux, de ministre du Tourisme et également ministre responsable du Travail.

Dominique Vien, une ancienne ministre des gouvernements libéraux de Jean Charest et Philippe Couillard, sera candidate pour le Parti conservateur du Canada (PCC) aux prochaines élections fédérales qui devraient, selon toute vraisemblance, être déclenchées dimanche.

Le chef du PCC, Erin O’Toole, a confirmé samedi après-midi qu’elle sera la candidate de son parti dans la circonscription de Bellechasse–Les Etchemins–Lévis, dans la région de Chaudière-Appalaches.

Ancienne journaliste, Dominique Vien a représenté les citoyens de Bellechasse à l’Assemblée nationale, à titre de députée, pendant plus de 10 ans. Elle a occupé les postes de ministre des Services gouvernementaux, de ministre du Tourisme et également ministre responsable du Travail.

« J’annonce donc mon retour en politique avec le Parti conservateur du Canada. La politique est une passion. Elle me permet d’être en contact avec les citoyens et de participer à l’amélioration de leur qualité de vie. Il n’y a pas plus grande satisfaction que de se coucher le soir et de se dire que j’ai peut-être changé la vie de quelqu’un aujourd’hui », a indiqué la nouvelle candidate conservatrice.

Le chef du PCC Erin O’Toole a indiqué que sa recrue était « reconnue pour son travail acharné et sa force de caractère », et qu’elle « nous amène beaucoup d’expérience ministérielle ».

Selon lui, la connaissance intime du comté et des enjeux locaux de Mme Vien aidera celle-ci « à être une députée extraordinaire qui va agir pour les citoyens de Bellechase–Les Etchemins–Lévis et pour le troisième lien ».

Mme Viens aura la mission de garder cette forteresse dans le giron des conservateurs. La circonscription a élu sans interruption Steven Blaney depuis 2006. Aux dernières élections de 2019, sa majorité s’élevait à plus de 17 500 voix devant un candidat bloquiste.

C’est devenu un secret de Polichinelle : le premier ministre Justin Trudeau ira rendre visite à la gouverneure générale Mary Simon dimanche pour lui demander de dissoudre le Parlement, déclenchant ainsi une élection qui aurait lieu le 20 septembre.

À voir en vidéo