Ce qu’il faut savoir sur l’ouverture des frontières canadiennes

Pour entrer au pays, les voyageurs devront donc avoir reçu toutes les doses nécessaires d’un des vaccins homologués par Santé Canada
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Pour entrer au pays, les voyageurs devront donc avoir reçu toutes les doses nécessaires d’un des vaccins homologués par Santé Canada

Ottawa a dévoilé lundi sa mise à jour des mesures frontalières liées à la COVID-19. Qui pourra rentrer au Canada, et qu’en est-il des voyages permis aux Canadiens ? En voici les grandes lignes.

 
  • La frontière canadienne sera rouverte aux Américains adéquatement vaccinés dès le 9 août prochain pour les voyages non essentiels.
  • Les touristes adéquatement vaccinés du reste du monde pourront faire leur entrée au Canada dès le 7 septembre.
  • Les voyageurs devront donc avoir reçu toutes les doses nécessaires d’un des vaccins homologués par Santé Canada (Pfizer-BioNTech, Moderna, Oxford-AstraZeneca ou Johnson & Johnson) au moins 14 jours avant leur départ.
  • Les voyageurs devront fournir une preuve de vaccination à leur arrivée au Canada et s’inscrire au portail ArriveCan.
  • Les voyageurs seront toujours tenus de fournir la preuve d’un test de dépistage négatif de la COVID-19 avant de monter à bord d’un avion ou de franchir la frontière terrestre.
  • Les voyageurs entièrement vaccinés n’auront plus à subir un deuxième test de COVID-19 à leur arrivée, à moins d’être sélectionnés au hasard par les agents.
  • Le 9 août marque aussi la fin du séjour obligatoire de trois nuits dans un hôtel exigé par le gouvernement canadien aux voyageurs non vaccinés arrivant par avion.
  • Pour les voyageurs non vaccinés, les autres restrictions d’entrée et de dépistage, comme la quarantaine de 14 jours, restent les mêmes.
  • Les enfants de moins de 12 ans, qui ne peuvent pour l’instant être vaccinés, pourront éviter eux aussi la quarantaine dès le 9 août s’ils accompagnent leurs parents vaccinés. Toutefois, pour une durée de deux semaines, ils seront tenus de ne pas se présenter à des activités qui impliquent des rassemblements.
  • À l’heure actuelle, aucune mesure similaire n’a été dévoilée par le gouvernement américain en ce qui concerne l’arrivée de voyageurs canadiens vaccinés.

À voir en vidéo