Pas de touristes non vaccinés avant longtemps

Justin Trudeau n’est pas venu rassurer l’industrie touristique jeudi, elle qui s’impatiente de voir le Canada rouvrir ses frontières aux voyageurs étrangers. Le premier ministre a plutôt prévenu que les touristes qui ne sont pas vaccinés n’entreront pas de sitôt au Canada. Ottawa promet en revanche des nouvelles prochainement quant à la réouverture des frontières aux touristes complètement vaccinés.

La frontière canadienne demeure fermée aux ressortissants étrangers, à quelques exceptions près pour les citoyens canadiens, les résidents permanents, les travailleurs essentiels et certaines catégories d’immigrants ou d’étudiants. En plein début de la saison touristique estivale, les industries du tourisme et de l’hôtellerie réclament que le Canada assouplisse enfin ses règles d’entrée.

Le premier ministre Trudeau a cependant affirmé que cela ne se fera pas de sitôt dans le cas des voyageurs non vaccinés. « Je peux vous dire tout de suite que cela n’arrivera pas avant un bout de temps », a-t-il prévenu en conférence de presse à Coquitlam, en Colombie-Britannique. « Nous devons continuer de nous assurer de protéger la sécurité des Canadiens et que les sacrifices auxquels tant ont consenti depuis plusieurs, plusieurs mois n’ont pas été faits en vain », a-t-il fait valoir.

Les doubles vaccinés privilégiés

Les règles seront cependant différentes pour les voyageurs ayant reçu toutes les doses de vaccin requises pour être immunisés contre la COVID-19.

« Avant de réfléchir à ce que nous pourrons permettre aux voyageurs internationaux qui ne sont pas entièrement vaccinés, nous allons procéder étape par étape. Et la prochaine étape sera de considérer les mesures que nous pourrons permettre pour les voyageurs qui sont entièrement vaccinés. Ce sera notre première tâche », a indiqué M. Trudeau, avant d’annoncer que son gouvernement « en aura plus à dire dans les prochaines semaines ».

Ce vague échéancier ne garantit toutefois pas que les hôtels, restaurants, festivals et autres acteurs touristiques retrouveront leurs clients rapidement cet été.

Des représentants de la Table ronde canadienne du voyage et du tourisme, à Ottawa, ont demandé au premier ministre de dévoiler un plan de réouverture des frontières avant de plonger le pays en campagne électorale dans quelques semaines. « On ne peut pas faire de la petite politique avec le gagne-pain des Canadiens et des entreprises canadiennes », ont déclaré ces membres de l’industrie par voie de communiqué.

M. Trudeau ne s’y est pas engagé lorsqu’il a été invité à le faire en point de presse.

« Le grand nombre de visiteurs qui viennent au Canada pendant les mois d’été permet aux milieux touristique et hôtelier de survivre pendant les mois plus tranquilles de la saison touristique hivernale. Réduire cette saison estivale, même juste un peu, aura un impact important sur leurs chances de survie », a affirmé la présidente de l’Association des hôtels du Canada, Susie Grynol.

Ottawa a assoupli les mesures frontalières en début de semaine pour les voyageurs canadiens qui ont, là encore, reçu deux doses de vaccin. Ces derniers n’ont plus besoin de faire une quarantaine à leur retour au pays si le test de dépistage de COVID-19 qu’ils doivent passer à leur arrivée s’avère négatif. Les voyageurs canadiens qui n’ont pas reçu deux doses des vaccins administrés au pays ne sont toutefois pas exemptés. Tous les voyageurs doivent encore présenter un test de dépistage négatif avant de s’envoler pour le Canada.

À voir en vidéo