O’Toole promet une enquête publique sur la gestion de la pandémie s’il devient premier ministre

Le chef des conservateurs demande au gouvernement Trudeau de nommer un moniteur spécial du Bureau du vérificateur général pour examiner la réponse à la pandémie en temps réel.
Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne Le chef des conservateurs demande au gouvernement Trudeau de nommer un moniteur spécial du Bureau du vérificateur général pour examiner la réponse à la pandémie en temps réel.

S’il est élu premier ministre, le chef conservateur Erin O’Toole promet de déclencher une enquête publique pour examiner les ratés des libéraux dans la gestion de la pandémie.

En attendant, il demande au gouvernement Trudeau de nommer un moniteur spécial du Bureau du vérificateur général pour examiner la réponse à la pandémie en temps réel.

M. O’Toole estime qu’une telle surveillance permettra au gouvernement fédéral d’apprendre de ses erreurs dans la dernière année.

Le chef conservateur estime que la réponse des libéraux a été « lente et maladroite à chaque étape ». Il les blâme également pour cette troisième vague au Canada plus sévère qu’aux États-Unis ou au Royaume-Uni, qui sont plus avancés dans la vaccination.

M. O’Toole a fait ces commentaires moins de deux semaines après un rapport accablant de la vérificatrice générale du Canada sur la gestion de la pandémie.

Dans son premier rapport sur la pandémie, Karen Hogan a déterminé que l’Agence de la santé publique du Canada n’était pas suffisamment préparée à une pandémie de cette ampleur et a sous-estimé l’incidence possible du virus au début de la crise.