Ministre de la Santé - Dosanjh entend contenir la privatisation

Ottawa — Ujjal Dosanjh n'a pas perdu de temps, hier, avant de préciser ce qui constituerait sa priorité à titre de ministre fédéral de la Santé.

Au lieu de débiter des lieux communs et des propos ambigus, comme le font la plupart des nouveaux venus au gouvernement, l'ancien premier ministre de la Colombie-Britannique est entré dans le vif du sujet quelques minutes à peine après la cérémonie d'assermentation. «Je peux vous dire que nous devons contenir la vague de privatisation au Canada et étendre la prestation publique des soins de santé afin que nous comptions sur un système de santé plus solide pour tous les Canadiens», a déclaré M. Dosanjh aux journalistes réunis à l'extérieur de Rideau Hall, résidence de la gouverneure générale du Canada, Adrienne Clarkson.

Âgé de 56 ans, M. Dosanjh est un militant de longue date qui a déjà été attaqué avec une barre à clou pour avoir dénoncé la violence au sein de sa propre communauté indo-canadienne, en 1981. Pas moins de 80 points de suture avaient été nécessaires pour refermer ses plaies, mais l'agression n'a en rien diminué son ardeur.

Le premier

En février 2000, il est devenu le premier Indo-Canadien à accéder aux fonctions de premier ministre au pays. Toutefois, le gouvernement néo-démocrate alors au pouvoir en Colombie-Britannique était devenu profondément impopulaire et M. Dosanjh n'est demeuré en poste que 15 mois, son parti ayant été écrasé lors des élections provinciales de mai 2001.

Ujjal Dosanjh est arrivé au Canada en 1968 et a travaillé en tant que concierge, gardien de nuit et manoeuvre de scierie, avant d'entrer à l'université afin d'y obtenir son diplôme de droit. Le futur ministre de la Santé a oeuvré au sein du Syndicat canadien des travailleurs agricoles, il y a une vingtaine d'années, faisant campagne en faveur de meilleures conditions de travail. Il s'agit d'une question qui lui est familière, depuis qu'il s'est gravement blessé à la colonne vertébrale lorsqu'il travaillait dans le secteur forestier.