Les infirmières du Nouveau-Brunswick se prononceront lors d'un vote de grève

Fredericton — Les 4900 infirmières affiliées au Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick (SIINB) seront bientôt appelées à se prononcer lors d'un vote de grève.

L'exécutif du SIINB et ses délégués syndicaux en région ont terminé une session de deux jours de travail, hier, pendant laquelle il fut déterminé à l'unanimité que la prochaine étape consistera en un vote de grève.

Aucune date n'a encore été déterminée pour la tenue du vote. Le contrat de travail des membres du SIINB est échu depuis le 31 décembre 2003.

Les pourparlers entre le syndicat et le gouvernement ont été rompus en avril. La conciliation n'a pas été en mesure de rapprocher les deux parties. Le SIINB cherche à combler immédiatement l'écart actuel de 16 pour cent entre la rémunération de ses membres et celle de leurs consoeurs néo-écossaises.

Les infirmières en Nouvelle-Écosse gagnent 28 $ l'heure, alors que les infirmières au Nouveau-Brunswick empochent 24,90 $ l'heure. Le SIINB veut aussi obtenir, après la parité, des hausses salariales pour ses membres qui soient parallèles à celles qui sont décrétées dans les autres provinces de l'Atlantique afin que l'équilibre salarial soit maintenu.