Québec corrige le tir en immigration: il y aura rattrapage

La ministre de l’Immigration, Nadine Girault
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne La ministre de l’Immigration, Nadine Girault

Finalement, Québec procédera bel et bien à un rattrapage en matière d’immigration. Il augmentera le nombre de personnes acceptées en 2021 pour compenser la baisse enregistrée cette année à cause de la pandémie.

S’appuyant sur un échange de courriels et une conversation téléphonique avec le bureau de la ministre de l’Immigration, Nadine Girault, Le Devoir écrivait jeudi que les cibles d’immigration de Québec demeureraient les mêmes en 2021, soit de 44 500 à 47 500 personnes, et que cela aurait pour conséquence de diminuer encore plus la part québécoise de l’immigration canadienne. Le « rattrapage » promis de 7000 personnes ne s’ajouterait pas à ces cibles, écrivions-nous. Ce n’est finalement pas le cas. Le cabinet de la ministre a reconnu en après-midi jeudi s’être trompé. « Les informations transmises par le cabinet à la suite de la demande du Devoir n’étaient pas claires et portaient à confusion et nous en sommes désolés. » Québec gonflera effectivement de 7000 le nombre d’admissions qui avaient été prévues pour 2021, pour un total révisé de 51 500 à 54 500.

Ces nouvelles cibles font en sorte que Québec recevra entre 12,8 % et 13,6 % de tous les immigrants canadiens, et non plus 11,5 % comme nous l’écrivions. Cela demeure en deçà des 15,9 % reçus en 2018, mais légèrement au-dessus des 11,9 % reçus en 2019.