Ottawa signe de nouveaux contrats pour des vaccins contre la COVID-19

Différents vaccins contre la COVID-19 sont actuellement mis à l'essai.
Photo: Ted S. Warren Associated Press Différents vaccins contre la COVID-19 sont actuellement mis à l'essai.

Ottawa s'est entendu avec quatre compagnies étrangères qui pourraient fournir quelque 190 millions de doses aux Canadiens lorsqu'elles mettront au point un vaccin contre la COVID-19 et s'apprête à conclure une entente avec une cinquième.

De passage au Conseil national de recherches de Montréal, lundi matin, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé que le Canada avait conclu des ententes avec les compagnies américaines Novavax et Johnson & Johnson pour l'obtention d'un éventuel vaccin.

« Leurs plus récents essais de vaccin ont eu des résultats prometteurs. Si l’un de ces vaccins passe le test, l’entente d’aujourd’hui fera en sorte que les Canadiens vont avoir accès aux doses nécessaires », a déclaré M. Trudeau lors d’une conférence de presse.

Plus tôt ce mois-ci, le gouvernement canadien a annoncé des ententes semblables avec le géant pharmaceutique Pfizer et l’américaine Moderna. Ceux-ci ont commencé les essais cliniques de phase 3 de leurs vaccins candidats fin juillet. Les résultats de ces tests à grande échelle, dernière étape pour vérifier l’efficacité d’un vaccin, sont attendus cet automne.

L’efficacité de tous ces candidats reste à prouver. Santé Canada aura à approuver l’éventuel vaccin avant sa distribution au pays.

« Soyons clairs : aucun vaccin n’est obligatoire (…) et ce ne sera pas différent pour le vaccin contre la COVID-19 », a répété la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, lors d’un autre point de presse environ une heure après celui de M. Trudeau.

La ministre Hajdu est cependant convaincue que les Canadiens décideront de se faire vacciner contre la COVID-19 pour protéger leurs communautés. C’est pourquoi le gouvernement fédéral veut s’assurer d’avoir plusieurs doses disponibles pour tous ceux qui voudraient le recevoir.

Ainsi, Johnson & Johnson doit fournir jusqu’à 38 millions de doses de son candidat vaccin ; Novavax, jusqu’à 76 millions de doses ; Pfizer, un minimum de 20 millions de doses et Moderna doit fournir jusqu’à 56 millions de son candidat vaccin.

Quand ces doses seront-elles disponibles ? La ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Anita Anand, est demeurée prudente sur le sujet. Elle a indiqué que les dates de livraison des éventuels vaccins vont « aussi tôt que le premier trimestre de 2021 ».

Elle a ajouté que le Canada est au stade final des négociations pour conclure une autre entente, cette fois-ci avec la compagnie britannique AstraZeneca.

« Lorsqu’un vaccin sera prouvé efficace, on va aussi devoir être en mesure de le fabriquer et de le distribuer ici même au pays », a souligné M. Trudeau.

Le gouvernement fédéral investira donc plus de 126 millions $ sur deux ans pour construire un nouvel établissement de biofabrication au Centre de recherche en thérapeutique en santé humaine à Montréal.

Il est prévu que le nouvel édifice produise, chaque mois, plus de deux millions de doses de l’éventuel vaccin d’ici la fin de l’été 2021.

À voir en vidéo