Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne se rendra à Beyrouth

Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne
Photo: Adrian Wyld La Presse canadienne Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne

Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, se rendra cette semaine au Liban, dont la capitale a été complètement défigurée par d’importantes explosions il y a quelques semaines.

M. Champagne arrivera mercredi soir à Beyrouth, qui se relève à peine de la catastrophe qui a fait plus de 200 morts et 6000 blessés. Le ministre canadien rencontrera notamment le président, Michel Aoun, ainsi que les responsables d’organismes humanitaires.

Le gouvernement canadien s’est engagé à verser 30 millions de dollars en aide au pays, qui éprouvait déjà des problèmes économiques et politiques.

Dans un communiqué laissant entendre qu’il se rendait dans un premier temps dans le pays du Levant, le ministre Champagne s’est d’ailleurs engagé à « souligner le soutien du Canada à la réponse internationale à la crise au Liban, notamment en ce qui concerne les réformes institutionnelles réclamées par le peuple libanais ».

Lorsqu’elle a annoncé l’aide versée au Liban, la ministre du Développement international, Karina Gould, avait souligné que l’aide humanitaire n’irait pas directement au gouvernement, vivement critiqué au pays.

De la Suisse au Royaume-Uni

Le ministre Champagne a commencé sa tournée diplomatique en Suisse, où il a rencontré dimanche Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui joue un rôle de premier plan dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.

« Excellente rencontre [aujourd’hui] à Genève avec le directeur général de l’OMS. Nous avons discuté de la réponse globale à la pandémie [de] COVID-19, y compris le besoin d’un accès équitable aux produits de santé critiques », a écrit le ministre sur Twitter.

M. Champagne restera en Suisse lundi, pour se diriger vers l’Italie mardi.

À la fin de la semaine, M. Champagne ira au Royaume-Uni, où il rencontrera son homologue Dominic Raab.

« Le ministre Champagne suivra tous les protocoles applicables en matière de santé et de sécurité, dont les mesures recommandées par la Santé publique, et respectera la quarantaine de 14 jours à son retour au Canada », précise-t-on dans le communiqué.

À voir en vidéo