Le Canada souligne le 70e anniversaire de la Guerre de Corée malgré la pandémie

Un petit groupe de dignitaires canadiens et coréens ont assisté à la cérémonie, en compagnie d’une poignée d’anciens combattants qui ont participé au conflit.
Photo: Justin Tang La Presse canadienne Un petit groupe de dignitaires canadiens et coréens ont assisté à la cérémonie, en compagnie d’une poignée d’anciens combattants qui ont participé au conflit.

Des couronnes de fleurs ont été déposées et le chant d’un seul clairon a résonné près du Parlement dimanche matin, lors d’une modeste cérémonie soulignant le 70e anniversaire du début de la Guerre de Corée.

Un petit groupe de dignitaires canadiens et coréens ont assisté à la cérémonie, en compagnie d’une poignée d’anciens combattants qui ont participé au conflit.

Il s’agissait de la première cérémonie du genre depuis le début de la pandémie de la COVID-19. Les cérémonies entourant le 75e anniversaire de la libération des Pays-Bas lors de la Deuxième Guerre mondiale et du jour de la Victoire en Europe, quand l’Allemagne nazie a été officiellement défaite, ont été annulées.

Plusieurs des personnes qui ont assisté dimanche à la cérémonie rendant hommage aux Canadiens qui ont combattu et perdu la vie en Corée portaient un masque. Elles se tenaient aussi loin les unes des autres afin de respecter la distanciation sociale.

Environ 26 000 Canadiens ont participé au conflit de trois ans, qui a commencé le 25 juin 1950, quand les forces de la Corée du Nord communiste, appuyée par la Chine et l’Union soviétique, ont envahi la Corée du Sud, appuyée par les États-Unis.

Un total de 516 Canadiens ont perdu la vie pendant la guerre, qui a pris fin dans une impasse qui perdure encore aujourd’hui.