L’Ontario garde ses écoles fermées jusqu’en septembre

Fermées depuis le 13 mars, les écoles de l'Ontario ne rouvriront pas avant la rentrée en septembre.
Photo: Nathan Denette La Presse canadienne Fermées depuis le 13 mars, les écoles de l'Ontario ne rouvriront pas avant la rentrée en septembre.

Les écoles de l’Ontario resteront finalement fermées pour le reste de l’année scolaire.

Les écoles sont fermées en Ontario depuis le 13 mars. Le premier ministre Doug Ford a indiqué mardi que la sécurité des enfants est sa priorité absolue et que l’apprentissage à domicile se poursuivra. Il a ajouté que son gouvernement travaillait d’arrache-pied pour assurer la réouverture des garderies une fois que la province en sera à la deuxième étape de son déconfinement.

Le premier ministre Ford a aussi annoncé mardi que les enfants ne pourront pas partir une semaine ou deux en camp de vacances cet été. Par contre, si les statistiques continuent de s’améliorer, les camps de jour pourront ouvrir, avec de strictes mesures de santé publique.

Le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, a indiqué qu’il annoncera d’ici la fin de juin un plan de réouverture des écoles pour septembre prochain.

Une commission d’enquête

Le gouvernement de l’Ontario créera par ailleurs une commission indépendante sur le système de soins de longue durée. La ministre des Soins de longue durée, Merrilee Fullerton, a indiqué mardi que la commission commencera ses travaux en septembre. D’ici là, le gouvernement peaufinera les détails de cette commission, notamment son mandat, sa composition et son échéancier.

Dans un communiqué, la ministre Fullerton explique qu'« une commission indépendante et non partisane est le meilleur moyen de mener un examen rigoureux et accéléré ».

L’Association des soins de longue durée de l’Ontario, les partis d’opposition et le syndicat de soins de santé « SEIU Healthcare » avaient tous réclamé la tenue d’une enquête publique complète sur ce secteur. Plus de 1400 résidents d’établissements de soins de longue durée sont morts lors d’éclosions de COVID-19 dans leur lieu de résidence ; cinq membres du personnel de ces établissements ont aussi été emportés par cette infection virale.

Le nombre de foyers de soins de longue durée qui ont connu une éclosion a augmenté au cours des dernières semaines, alors que le gouvernement imposait des restrictions de plus en plus importantes et des tests de dépistage généralisés.

Réouverture de commerces

Ces annonces ont été faites mardi alors que la province entamait la première étape de son « déconfinement économique », avec la réouverture des détaillants, de certains centres sportifs, des concessionnaires automobiles et d’autres entreprises — en respectant les consignes de santé publique.

Certains propriétaires d’entreprise ont exprimé leur soulagement et leur enthousiasme à l’idée de rouvrir, tandis que d’autres estiment qu’il est trop tôt pour le faire en toute sécurité.

Le gouvernement ontarien avait ordonné à la mi-mars la fermeture de toutes les entreprises jugées non essentielles ; il a récemment permis à celles qui ont pignon sur rue d’offrir la cueillette ou la livraison des achats.

L’Ontario a signalé mardi 427 nouveaux cas de COVID-19, ce qui a porté le total provincial à 23 384. À ce jour, 1919 décès liés au virus ont été enregistrés dans la province, dont 15 mardi.

À voir en vidéo