L’Ontario pourra contrôler la gestion des foyers de soins de longue durée

Le premier ministre Doug Ford affirme que ce décret contribuera à limiter la propagation du virus dans les foyers de soins.
Photo: Nathan Denette La Presse canadienne Le premier ministre Doug Ford affirme que ce décret contribuera à limiter la propagation du virus dans les foyers de soins.

Un nouveau décret d’urgence permet au gouvernement de l’Ontario de contrôler la gestion des foyers de soins de longue durée les plus durement touchés par la COVID-19.

Le premier ministre Doug Ford affirme que cette décision contribuera à limiter la propagation du virus dans les foyers de soins.

Le décret permet à la province d’intervenir si un établissement a un nombre élevé d’infections ou de décès, ou s’il fait face à une pénurie de personnel.

La province affirme que le gestionnaire désigné pourrait être une personne physique ou morale, par exemple une société ou un hôpital.

La semaine dernière, le gouvernement a demandé aux établissements touchés par une éclosion de coronavirus de proposer un plan pour stabiliser la propagation du virus entre leurs murs.

Plus de 1200 résidents en soins de longue durée sont décédés de la COVID-19 dans la province, et 180 foyers ont été infectés par le virus.

Quarante nouveaux décès

L’Ontario signale mercredi 329 nouveaux cas de COVID-19 et 40 décès de plus.

Cela porte le total de la province à 21 236 cas, dont 1765 décès et 15 845 guérisons.

Les nouveaux cas représentent une augmentation de 1,6 % par rapport à la veille.

Les hospitalisations ont légèrement diminué, ainsi que le nombre de personnes en soins intensifs et sous respirateurs.

À voir en vidéo