Des chèques en double de la Prestation canadienne d’urgence

Plus de 3,8 millions de Canadiens ayant perdu leurs revenus à cause de la pandémie de coronavirus ont demandé la PCU cette semaine.  
Photo: Jeff McIntosh La Presse canadienne Plus de 3,8 millions de Canadiens ayant perdu leurs revenus à cause de la pandémie de coronavirus ont demandé la PCU cette semaine.  

Il y a bel et bien eu des pépins dans le versement de l’aide fédérale d’urgence aux citoyens. Contrairement aux assurances données par Ottawa en début de semaine, un pourcentage significatif de gens a reçu trop d’argent, ce qui oblige le gouvernement fédéral à les mettre en garde contre la tentation de tout dépenser. Car ils devront rembourser.

La Prestation canadienne d’urgence (PCU) est un chèque de 2000 $ par mois pouvant être versé pendant quatre mois — pour un total de 8000 $ — aux Canadiens ayant perdu leurs revenus à cause de la pandémie de coronavirus. La PCU a commencé à être versée cette semaine. Or, certaines personnes ont reçu dans leur compte non pas 2000 $, mais 3000 $ ou même 4000 $. Au départ, le président du Conseil du Trésor, Jean-Yves Duclos, avait assuré qu’il n’y avait pas de problème : les citoyens avaient simplement reçu un versement rétroactif pour le premier mois déjà écoulé et un versement anticipatif pour le mois à venir. Or, après vérifications supplémentaires, il semble que des gens ont plutôt reçu des paiements en double auxquels ils n’ont pas droit.

Si vous avez reçu un versement supplémentaire, vous devrez planifier votre budget en conséquence

 

Ce n’est que depuis lundi que les travailleurs peuvent demander la PCU auprès de l’Agence du revenu du Canada (ARC). Avant, ils avaient pu déposer une demande d’assurance-emploi auprès du ministère de l’Emploi. Ces demandes allaient être automatiquement transférées, mais certaines personnes ont refait cette semaine une demande à l’ARC, d’où le versement totalisant 4000 $. Comme il était possible de demander un paiement d’assurance-emploi de 1000 $ toutes les deux semaines plutôt que de 2000 $ chaque mois, le double paiement pour certaines personnes est de 3000 $.

La ministre de l’Emploi, Carla Qualtrough, a insisté pour dire qu’il ne fallait pas dilapider cet argent. « Nous rappelons aux Canadiens que vous êtes admissibles à un maximum de 8000 $ sur 16 semaines. Ce qui veut dire que si vous avez reçu un versement supplémentaire, vous devrez planifier votre budget en conséquence. »

La ministre a expliqué que les contribuables n’auront rien à faire. La fonction publique recoupera les numéros d’assurance sociale pour détecter les paiements excédentaires et récupérer les sommes. Les personnes concernées seront contactées directement par le gouvernement.

Il a été impossible de connaître, au moment où ces lignes étaient écrites, à quelle fréquence ce problème est survenu, mais selon nos informations, elle serait significative.

À voir en vidéo

Quant aux demandes de PCU qui auraient été approuvées rapidement, mais pour des citoyens qui ne s’y qualifiaient pas, la ministre a indiqué que le gouvernement ferait toutes les vérifications nécessaires pour les déceler. « Nous avons créé un système qui peut traiter automatiquement les demandes de façon simple et facile afin de livrer l’argent aux Canadiens plus rapidement. Pour ce faire, la plupart des mesures de contrôle ont été prévues en aval, a-t-elle reconnu. Au fil des semaines et des mois à venir, nous allons vérifier le niveau de revenu, l’admissibilité des gens, et ce sera récupéré d’ici la prochaine saison des impôts [en 2021] ou même avant. »

Plus de 3,8 millions de Canadiens ont demandé la PCU cette semaine. En ajoutant les demandes d’aide faites depuis le début de la crise à la mi-mars, ce sont plus de 5,62 millions de Canadiens qui ont fait une demande. De ce chiffre, 5,08 millions de dossiers ont été traités.