Coronavirus: déplacements intérieurs interdits aux Canadiens malades

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau
Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau

Dès demain lundi, les déplacements par avion et train à l’intérieur du Canada seront interdits à toute personne présentant des symptômes de la COVID-19.

Ce sera aux employés des compagnies ferroviaires et aériennes de vérifier si le voyageur a une fièvre, de la toux ou des difficultés respiratoires.

Le gouvernement fédéral a ordonné cette nouvelle mesure dans tous les moyens de transport sous sa juridiction. Elle prendra effet lundi à midi.

Rapatriements

Le navire de croisière où sont coincés 248 Canadiens est finalement en route vers un port américain.

Le MS Zaandam a obtenu la permission de traverser le canal de Panama. Il est maintenant attendu à Fort Lauderdale, en Floride. Plusieurs de ses passagers ont des symptômes de la COVID-19. Quatre en sont morts. Affaires mondiales Canada a fait savoir qu’aucune de ces quatre victimes de la maladie n’était canadienne.

Un autre navire de croisière de la même compagnie, le Maasdam, a pu débarquer ses passagers au port de San Diego vendredi et samedi. Il n’y avait aucun cas de COVID-19 à son bord.

De nombreux citoyens canadiens sont encore incapables de rentrer malgré les nombreux vols de rapatriement organisés au cours des derniers jours. Le gouvernement canadien a distribué 300 prêts à ces ressortissants et étudie 900 autres demandes. Ces prêts pour une aide financière d’urgence peuvent s’élever à 5000 $.

Nombre de cas

Il y a maintenant 5866 cas confirmés et probables au Canada, dont 63 décès.

Distribution des cas au pays, selon les plus récents bilans provinciaux disponibles : 2498 au Québec, dont 22 décès ; 1355 en Ontario, dont 21 décès ; 884 en Colombie-Britannique, dont 17 décès ; 621 en Alberta, dont deux décès ; 134 en Saskatchewan ; 120 à Terre-Neuve-et-Labrador ; 110 en Nouvelle-Écosse ; 64 au Manitoba, dont un décès ; 51 au Nouveau-Brunswick ; 11 à l’Île-du-Prince-Édouard ; cinq dans deux des trois territoires. On n’a rapporté aucun cas au Nunavut.

Il faut ajouter à ces bilans les 13 cas chez les passagers rapatriés du navire de croisière Grand Princess le 10 mars.

Selon les plus récentes données épidémiologiques publiées par l’Agence de la santé publique du Canada, 65 % des contagions au pays sont des cas de transmissions communautaires, 35 % des cas sont liés à un voyage à l’étranger. Ces mêmes données relèvent également qu’une majorité des malades, soit 69 %, a entre 30 et 69 ans.

Et puis, le symptôme le plus présent chez les personnes atteintes est la toux, observée chez 78 % des cas. Les maux de tête et les frissons sont notés chez 53 % des malades.