Bill Morneau déposera son budget le 30 mars

Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau
Photo: Adrian Wyld La Presse canadienne Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau

Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, déposera finalement son budget le 30 mars. Il s’agira du premier budget de ce gouvernement minoritaire libéral et M. Morneau promet de le rédiger avec une « lentille verte ». Mais l’éclosion du nouveau coronavirus a certainement modifié certaines perspectives économiques et prévisions de dépenses.

M. Morneau affirmait la semaine dernière que le budget inclurait probablement des fonds de prévoyance additionnels pour l’éventualité d’un impact économique accru et prolongé de la COVID-19. Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé par ailleurs mercredi un plan de plus d’un milliard de dollars pour faire face à l’impact économique de la COVID-19, dont 500 millions de dollars transférés directement aux provinces et territoires.

À la période de questions aux Communes, mercredi, M. Morneau a présenté la bonne situation financière du gouvernement fédéral comme un moyen de relever tous les défis économiques, en particulier ceux auxquels l’économie est confrontée aujourd’hui.

Interrogé ensuite par les journalistes, le ministre a convenu que les perspectives économiques ont changé avec l’éclosion du nouveau coronavirus, qui représente un défi pour notre système de santé, et aussi depuis la chute des prix du pétrole. Il n’a pas voulu préciser si son budget du 30 mars contiendra d’autres mesures pour faire face à la crise du coronavirus.

« Nous sommes en train de considérer comment nous pouvons élaborer des mesures qui vont assurer que notre système de santé fonctionne et que les gens puissent continuer d’avoir assez d’argent pour leurs dépenses et que les compagnies puissent continuer d’avoir un plan et un défi », a-t-il dit.

À mesure que les choses évolueront, son gouvernement « va poser des gestes — peut-être dans le budget, peut-être après, peut-être avant, parce que c’est une situation qui est très dynamique », a-t-il dit. « Nous nous assurerons de continuer à protéger les Canadiens et les entreprises en ces moments difficiles. »

« Nous sommes dans une bonne position au niveau financier — nous avons de bonnes opportunités de faire des choses pour améliorer notre défi économique », a assuré le ministre Morneau.

Le déficit budgétaire fédéral devrait atteindre 28,1 milliards de dollars cette année, sans compter toute nouvelle dépense que les libéraux ajouteront pour respecter leurs promesses électorales — comme de poser les premiers jalons vers un programme national d’assurance-médicaments.