Blanchet exige un réinvestissement massif d’Ottawa pour le logement social

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet
Photo: Justin Tang La Presse canadienne Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a demandé jeudi un réinvestissement massif en matière de logement social.

Jugeant que le Québec est le mieux placé pour connaître les besoins sur son territoire, M. Blanchet s’est engagé à exiger d’Ottawa de réinvestir trois milliards de plus pour le logement social et de transférer l’argent sans condition au Québec.

Le chef bloquiste a rappelé que l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité, le 9 octobre dernier, une motion réitérant que le Québec a compétence exclusive en matière de logement et d’habitation et dénonçant l’ingérence du gouvernement fédéral dans son champ de compétence exclusif. La motion demandait également le transfert sans condition des sommes prévues à la Stratégie nationale sur le logement vers les programmes québécois.

Le Bloc a noté qu’au Québec, 457 340 ménages locataires consacrent plus de 30 % de leurs revenus pour se loger.

Le Bloc s’engage à travailler au maintien des subventions actuelles destinées aux conventions, tout en bonifiant le budget alloué à la construction, la rénovation et la transformation de logement social et abordable.

« C’est toujours la même histoire avec Ottawa. Le fédéral ralentit tous les projets du Québec en posant des conditions sur la grosseur de la feuille d’érable sur le chèque pour bien paraître en période électorale, mais il assume mal sa seule et unique responsabilité : payer sa part », a déclaré M. Blanchet par communiqué.

« Après des décennies de laxisme, le fédéral doit réinvestir en logement et transférer sans condition les sommes au gouvernement du Québec. C’est vraiment aussi simple que ça. »