La lutte entre libéraux et conservateurs est de plus en plus serrée

Les chefs Justin Trudeau et Andrew Scheer, lors du dernier débat des chefs
Photo: Adrian Wyld Archives La Presse canadienne Les chefs Justin Trudeau et Andrew Scheer, lors du dernier débat des chefs

La lutte entre le Parti libéral (PLC) et le Parti conservateur (PCC) s’intensifie à moins d’une semaine des élections fédérales au Canada.

Un sondage récent de la firme Recherche Mainstreet publié mardi par Groupe Capitales Médias (GCM) affirme que parmi les électeurs décidés et enclins, les conservateurs d’Andrew Scheer affichent 32 % des intentions de vote contre 31 % pour les libéraux de Justin Trudeau.

Luc Fortin, président de Recherche Mainstreet pour le Québec, accorde cependant un mince avantage au Parti libéral en raison de sa forte popularité en Ontario avec 41,3 % des intentions de vote contre 33,2 % pour les conservateurs. La faveur à l’égard du Parti conservateur demeure concentrée dans les provinces de l’ouest canadien.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) recueille 17 % des intentions de vote, en hausse de près de neuf points depuis le déclenchement de la campagne électorale. Le Parti vert (PV) récolte 8 % des appuis et le Parti populaire du Canada 3 %.

Au Québec, le Bloc québécois (BQ) est en avance avec 33,3 % de la faveur, comparativement au Parti libéral à 27,5 %.